Salima Tlemçani

Assassins présumés de Djamel Bensmain : Le procès en appel s'ouvre aujourd'hui

15/10/2023

Les auteurs présumés de l’assassinat, le 11 août 2021, du jeune Djamel Bensmain, à Larbaâ Nath Irathen ( Tizi Ouzou), seront déférés aujourd’hui devant la chambre criminelle près la cour d’Alger. En tout 94 accusés, dont 19 en liberté, vont être rejugés, après avoir été condamnés à la peine capitale pour 49 d’entre eux, à la prison à vie, pour 8 accusés en fuite à l’étranger, à 10 ans de réclusion pour 17 autres et accordé l’acquittement pour 17 autres mis en cause.

Enquête du Ciddef sur les opinions des Algériens sur l’égalité hommes-femmes : La gent masculine encore otage du modèle traditionnel

15/10/2023

Une enquête, réalisée par le Centre d’information et de documentation sur les droits de l’enfant et de la femme (Ciddef) sur les opinions et attitudes des Algériens, vis-à-vis de la valeur d’égalité entre hommes et femmes, a donné des résultats hallucinants.

Poursuivis pour subversion et atteinte aux institutions de l’État : Quinze anciens membres du parti dissous placés en détention

14/10/2023

Une quinzaine d’anciens membres du parti dissous a été déférée, jeudi, devant le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, puis placés sous mandat de dépôt, pour quatre chefs d’inculpation liés à la «subversion», à l’«atteinte à la sûreté et à l’intégrité territoriale de l’Etat», entre autres. Des griefs liés à la lettre de la mouvance du parti dissous, signée, lue et diffusée le 30 septembre dernier, par Ali Benhadjar, ancien chef du sinistre GIA dans la région de Médéa.

Le procès en appel de Louisa Hanoune renvoyé au 24 octobre : La défense plaide l’inconstitutionnalité des poursuites

12/10/2023

Le procès en appel opposant l’ancienne ministre de la Culture Nadia Labidi à la secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, a été renvoyé au 24 octobre. La décision a été prise pour statuer sur les vices de forme soulevés par la défense.

Devenant la principale source d’information : La résistance palestinienne gagne sa guerre médiatique

10/10/2023

Filmée et diffusée sur les réseaux sociaux, l’opération «Déluge d’Al Aqsa» a surpris le monde,  mettant à mal l’armée d’occupation. Dès les premières attaques, les images de combattants palestiniens sur le sol israélien ont déferlé sur la Toile. Attentats aux explosifs, incursions armées  contre des militaires israéliens, prise d’otages mais, aussi, une grande offensive par terre, mer et air, avec des parapentes.

Chalets, villas, terrains, parkings, logements, hôtels, restaurants, etc. : Le patrimoine de la Résidence d’Etat du Sahel énuméré et incessible

10/10/2023

Après la réorganisation des services de la présidence de la République, c’est au tour du statut de la Résidence d’Etat du Sahel, qui comprend des villas, pavillons, chalets, terrains,  restaurants et parkings, situés dans la zone balnéaire de Staouéli, à l’ouest de la capitale, de connaître des changements, en vertu d’un décret présidentiel publié au Journal officiel du 4 octobre (n°64). C’est le deuxième décret lié à cet établissement que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, promulgue depuis son arrivée.

L’ex-ministre des Participations est en fuite à l’étranger : Abdelhamid Temmar condamné à 10 ans de prison

04/10/2023

En fuite à l’étranger, l’ancien ministre de la Participation et de la Promotion des investissements, Abdelhamid Temmar, appelé «Monsieur privatisation», a été condamné à une peine de 10 ans de prison ferme assortie d’un mandat d’arrêt international. C’est la deuxième condamnation par défaut,  après celle de 20 ans, avec le même mandat d’arrêt, que le pôle pénal financier lui a infligée hier.

Le général Benhadid a été inhumé hier à Alger par ses compagnons d'armes : Un grand patriote s’en va

03/10/2023

Le général Hocine Benhadid a tiré sa révérence, en ce 1er octobre 2023.  Après un dernier hommage rendu par ses compagnons d’armes à l’hôpital militaire de Aïn Naâdja, il a été inhumé, hier,  au cimetière de Ben Aknoun, après une cérémonie militaire unique,  en présence de ses compagnons d’armes mais aussi de nombreux hauts gradés aux postes de commandement, à leur tête,  le chef d'état-major de l’ANP, le général d’armée Saïd Chanegriha. Il laisse l’image d’un général  «intègre», «instruit», «compétent» et «franc parleur», tel que décrit par ses pairs.

Alors que la classe politique et les rebelles de l’Azawad appellent au dialogue : Dangereuse recrudescence des attaques terroristes au nord du Mali

02/10/2023

Alors que la situation sécuritaire se dégrade dangereusement dans le Nord malien, Bamako persiste à ignorer les appels à la reprise du dialogue de la classe politique malienne et de nombreux groupes rebelles signataires de l’Accord d’Alger.

Il s’attaque au «révisionnisme islamiste» et au «faux nationalisme» : L’ancien député Noureddine Aït Hamouda sort de sa réserve

01/10/2023

Dans une déclaration publique, l’ancien député RCD Noureddine Aït Hamouda revient sur le «révisionnisme islamiste», les «menaces qui pèsent sur le pays», «les attaques contre l’institution» qui «a sauvé le pays de la ‘’talibanisation’’», «les manœuvres qui s’opèrent à nos frontières», «la grande supercherie de la Badissia-Novembria», etc.

Nadia Aït Zai. Docteur en sciences juridiques et directrice du Ciddef : «Il faut impérativement identifier les inégalités et prendre des mesures pour les corriger»

27/09/2023

Docteur en sciences juridiques, directrice du Centre d’information et de documentation sur les droits des enfants et des femmes (Ciddef), Nadia Aït Zai affirme que malgré l’avancée législative en faveur des femmes, durant ces dernières années, le statut de la femme algérienne révèle de façon nette la discordance entre le droit et le fait, entre la règle de droit et sa pratique effective. Dans l’entretien qu’elle nous a accordé, elle revient sur le décalage entre la société et les lois avant de lancer : «Il faut se rendre à l’évidence que la loi n’a pas eu beaucoup d’impact sur les mentalités qui semblent être confrontées et gérées par un obscurantisme rétrograde véhiculé par des charlatans.»

Intempéries de Tipasa : Les mécanismes d'indemnisation des pêcheurs fixés

27/09/2023

Les pêcheurs, dont les embarcations, navires et équipements ont été endommagés lors des intempéries du 25 mai dernier, bénéficieront d’une indemnisation comprise entre 500 000 DA et 1 million de dinars.

Rapport de la Fondation pour l'Égalité et du Cidef sur la place de la femme dans la société : Des acquis à consolider

25/09/2023

Malgré les avancées de ces dernières années en matière de droits, la violence et les inégalités restent des facteurs qui empêchent les femmes d’avoir la place qu’elles méritent au sein de la société.

Meriem Belala. Présidente de l’association «SOS femmes en détresse» : «Ni les victimes ni les accompagnantes ne sont protégées des violences»

25/09/2023

Les victimes de violence n’ont pas eu toutes leurs droits. Si elles ont pu avoir celui de déposer plainte, elles n’ont, cependant, pas obtenu la protection  nécessaire. En tant qu’association, nous avons plusieurs rôles à assumer.

Après une réunion de plus de quatre heures avec le ministre de la Justice : Les avocats gèlent le boycott des activités judiciaires

21/09/2023

Le bras de fer opposant l’Union nationale des Ordres des avocats (UNOA) au ministre de la Justice, Rachid Tabi, a pris fin, tard dans la soirée de mardi dernier, avec la tenue d’une réunion qui a regroupé les deux parties, au siège du ministère, a abouti au bout de quatre heures de discussion à un accord et de fait, à l’annulation du mot d’ordre de boycott des activités judiciaires prévu dimanche prochain, par les avocats et pour une durée d’une semaine.

Les groupes terrroristes reprennent du terrain : Détérioration de la situation sécuritaire au Nord-Mali

20/09/2023

Après l’attaque contre un bateau de transport de passagers et d’une base militaire, faisant plus d’une soixantaine de morts, et le siège de Gao par des groupes terroristes d’El Qaïda, l’armée malienne reconnaît avoir fait l’objet d’une attaque armée qui a coûté la vie à cinq soldats, causé des blessures à une vingtaine et onze autres portés disparus. Une attaque revendiquée par les rebelles de l’Azawad. La situation au Nord-Mali s’enlise et risque de devenir une véritable poudrière si la voie du dialogue avec les rebelles de l’Azawad ne prime pas sur celle du tout-sécuritaire.

Bras de fer entre l’Union des avocats et le Ministère de la Justice : Vers un possible dénouement

19/09/2023

Après la menace de boycott des activités judiciaires, brandie par l’Union nationale des Ordres des avocats (UNOA), la voie du dialogue semble être privilégiée afin d’éviter la paralysie des juridictions. Une rencontre regroupant les deux parties est prévue avant la fin de la semaine en cours, la veille d’une réunion de l’Union, à l’issue de laquelle le sort du bras de fer avec la chancellerie sera tranché.

Brahim Hadjas, proprietaire de l'Union Bank, se confie à El Watan : «J'ai passé dix ans de prison sans voir un seul juge d'instruction»

17/09/2023

«Ils voulaient faire de l’Union Bank ce qu’ils avaient fait avec Khalifa Bank». «Nous sommes dans une nouvelle Algérie qui n’a rien à voir avec celle de la "îssaba"»

Brahim Hadjas. Fondateur d’Union Bank et homme d’affaire : «Où sont passés les 5,50 milliards de dinars laissés dans les comptes d’Union Bank ?»

17/09/2023

Sorti de prison le 10 août 2023, après avoir purgé une peine de 10 ans, Brahim Hadjas, fondateur d’Union Bank, mise en liquidation en 2003 et obtenu une réhabilitation, accuse  la Banque d’Algérie «d’avoir été l’instrument d’exécution du pillage d’Union Bank» et déclare détenir «toutes les preuves  de ce système de pillage de l’Algérie». Dans l’entretien qu’il nous a accordé en exclusivité, il parle de son  blanchiment» par la justice, après 10 ans d’incarcération,  de «la disparition de 5,50 milliards de dinars» des comptes d’Union Bank et de son arrestation en France et puis au Maroc, mais aussi de sa détention durant dix  ans «sans rencontrer  un seul juge d’instruction».

En colère contre les deux projets de codes pénal et de procédure pénale : Les avocats annoncent le boycott des juridictions

16/09/2023

Le bras de fer opposant l’Unoa (Union nationale des Ordres des avocats) et la chancellerie risque de paralyser les activités judiciaires dès le 24 du mois en cours jusqu’au 30. Par cette action, l’Union dénonce le contenu des deux projets de loi portants code de procédure pénale et code pénal.


Copyright 2024 . All Rights Reserved.