Reportage

Passage stratégique entre l’Est et l’ouest : Il était une fois les Portes de Fer

30/04/2022

Si un jour vous avez traversé les Bibans par l’autoroute Est-Ouest, vous avez sûrement dû remarquer ces montagnes aux crêtes dentelées et aux pics bizarres qui rappellent vaguement le dos d’un stégosaure du jurassique.

Soirées ramadanesques : Oran reprend des couleurs

24/04/2022

Ce Ramadhan 2022 a signé la reprise d’une vie normale, débarrassée des contraintes liées au dispositif de lutte contre la pandémie, et de facto le renouement avec le «by night d’Oran» qui renaît enfin de ses cendres après deux années chaotiques marquées successivement par un confinement et un couvre-feu.

Plusieurs produits sont inaccessibles : La hausse des prix casse l’ambiance du Ramadhan à Oran

10/04/2022

Comme chaque année, au mois de Ramadhan, la «fièvre acheteuse» s’empare subrepticement d’un grand nombre de ménages oranais. Cette année encore, en dépit du contexte économique du pays, en dents de scie, les marchés de fruits et légumes, que ce soient ceux du centre-ville, d’El Hamri ou même de la commune de Chteibo, ne désemplissent pas de monde.

Le marché Michelet renaît

10/04/2022

L’initiative intitulée «Marchés du Ramadhan» a donné un semblant de vie à la structure du marché Michelet, un marché couvert situé en plein cœur de la ville d’Oran, autrefois réputé pour être «huppé», mais dont les étals ont fini par être abandonnés.

Reportage / Ferme de Djerba (Béjaïa) : Ecotourisme et équithérapie

22/03/2022

Adossée à un flanc de montagne boisé face à l’immensité de la mer, une jolie ferme avec des vaches, des poules, des canards et surtout des chevaux. Une dizaine de magnifiques chevaux et pouliches de toute beauté. L’une des juments d’ailleurs vient tout juste de mettre bas.

Éleveurs de Tizi Ouzou : La production artisanale des fromages en plein essor

15/03/2022

Plusieurs familles investissent dans la production artisanale  de fromage dans la wilaya de Tizi Ouzou. De petites exploitations ont été créées, notamment par des éleveurs qui assuraient, dans un premier temps, l’autoconsommation au niveau local, et ce, avant de voir leurs produits convoités par des citoyens des quatre coins du pays.

Djillali Kabèche : «Nous avons accompagné, via des formations, des artisans de Tizi Ouzou»

15/03/2022

Je fais le constat que grâce à l’engagement et le professionnalisme des artisans qui ont aujourd’hui une bonne maîtrise de cette activité, la fabrication artisanale du fromage bio dans la wilaya de Tizi Ouzou suscite l’engouement de plusieurs éleveurs de la région.

Aïn Defla : Le quotidien précaire des saisonniers agricoles

22/02/2022

Dans la wilaya de Aïn Defla, région agricole par excellence, une bonne partie de la population, sinon la majorité, vit du travail de la terre. Quand on n’est pas agriculteur soi-même, on est saisonnier, comme Abdelkader, qui écume les champs à la saison des semailles et à celle des récoltes pour faire vivre sa famille. Portrait d’un ouvrier agricole condamné à la précarité.

Pomme de terre : «Voilà pourquoi ça flambe »

21/02/2022

Alors que le prix de la pomme de terre connaît une flambée exceptionnelle, nous avons approché des agriculteurs de la wilaya de Aïn Defla pour tenter de percer le mystère de cette hausse. Les fellahs que nous avons rencontrés pointent notamment la cherté des intrants (engrais, semence et produits phytosanitaires) et la baisse de la production, en alertant sur la précarité grandissante qui gagne de plus en plus de paysans.

Dynamique citoyenne à Tizi Tamlelt

21/02/2022

Des volontaires promoteurs d’actions citoyennes actives et globales se mobilisent, chaque week-end, pour engager des travaux d’intérêt général. Vendredi et samedi, comme chaque semaine, le village Tizi Tamlelt, dans la commune d’Iflissen, à 45 km au nord de Tizi Ouzou, connaît un climat de mobilisation qui ne laisse indifférent aucun citoyen de cette bourgade.

Émigration irrégulière : Oran-Almeria récit d’une traversée

20/02/2022

Le go fast s’ébranle, puis se lance tel un bolide en direction du pays de Cervantès. A bord, douze jeunes migrants, sans passeport ni visa. Pour seuls bagages, des rêves. Des chimères, peut-être.

USTHB : comme un air de vaisseau fantôme…

29/01/2022

Nous sommes le dimanche 23 janvier. Il est 10h50. Nous descendons du tramway à la station Université de Bab Ezzouar et marchons environ 600 m avant de franchir le grand portail de l’USTHB, l’université des sciences et de la technologie Houari Boumediène.


Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer