Santé

Hôpital psychiatrique Mahfoud Boucebci (Chéraga) : Inauguration de deux nouvelles unités

20/04/2024

Le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, a supervisé, jeudi, l’inauguration de deux nouvelles unités à l’hôpital psychiatrique Mahfoud Boucebci de Chéraga, en présence de cadres de l’administration centrale ainsi que le directeur de la santé et de la population de la wilaya d’Alger.

Au Royaume-Uni, les pénuries de médicaments sont de plus en plus fréquentes

18/04/2024

Les pénuries de médicaments au Royaume-Uni ont connu une augmentation significative au cours des deux dernières années, devenant une réalité de plus en plus difficile à gérer pour les pharmacies, les médecins et les patients, selon un rapport publié jeudi 18 avril.

Promotion de la Santé en Algérie : Saihi insiste sur le rôle de la prévention

15/04/2024

En visite aujourd'hui dans la wilaya de Boumerdès, le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, a insisté sur l’importance de la prévention dans la promotion de la santé en Algérie et la mise en œuvre de la politique adoptée en la matière par les pouvoirs publics.

Bien gérer la reprise alimentaire post-ramadhan : Les recommandations des spécialistes

15/04/2024

Pas d’eau ni d’aliments pendant au moins quatorze heures de suite et cela durant tout un mois. Si le jeûne constitue un réel changement dans le régime alimentaire, il perturbe également profondément le métabolisme. Et afin d’éviter tout trouble digestif et autres désagréments et conserver tout de même les bienfaits du ramadan, il est important de traiter le corps avec précaution.

Hamid Brahimi. Spécialiste en nutrition, diététique clinique et thérapeutique : «Il faut réajuster le système digestif sans précipitation»

15/04/2024

Peut-on considérer le ramadan comme une détox ? Le jeûne est effectivement reconnu pour aider à détoxiquer le corps. N’oublions pas que le foie a pour fonction de nettoyer le corps. Il devient fatigué, voire malade lorsqu’il y a trop de nettoyage à faire et qu’il ne peut plus nettoyer lui-même. Avec le jeûne, il y a détoxination du corps. Il n’y a plus de toxines qui arrivent par le tube digestif. Par ailleurs, le jeûne peut aider à éliminer la graisse corporelle, tout en préservant voire en augmentant la masse musculaire quand une bonne hygiène alimentaire est observée. Des études scientifiques ont montré que pour bénéficier de ces bienfaits du jeûne, il faut que ce dernier dure entre 16 et 20 heures. La surconsommation durant cette période peut entraîner des complications de santé chez les malades chroniques, car l’appareil digestif est forcé au-delà de sa capacité maximale.

Abdelhak Saihi l'a annoncé lors de sa visite à l'institut pasteur : 50% des vaccins seront produits localement

08/04/2024

Le ministre de la Santé a estimé nécessaire de créer des partenariats économiques pour assurer la couverture des besoins nationaux en vaccins fabriqués localement.

Dr Abdelmalek Sayah. Président de la Fédération internationale des organisations de donneurs de sang et de la Fédération algérienne des donneurs de sang : «Il faut impliquer les experts afin d’établir une nouvelle politique transfusionnelle»

03/04/2024

Le don de sang est l’histoire de toute l’humanité qui a pris presque 17 siècles de recherche et de contribution de plusieurs civilisations pour comprendre qu’on peut transfuser le sang qui circule en nous d’une personne à une autre et sauver ainsi des vies. Cela n’a pas été facile sur le plan de la recherche, de la médecine et de l’application. Il a fallu ensuite attendre jusqu’au XXe siècle pour découvrir les groupes sanguins et le système rhésus grâce au biologiste et médecin autrichien Karl Landsteiner. Et c’est à partir de là que les secrets de la compatibilité et incompatibilité ont été percés. Depuis, la médecine transfusionnelle a connu beaucoup de progrès. Cependant, au départ, la transfusion était payante et les malades pauvres n’y avaient pas accès. Quant à la première association de donneurs de sang, elle a été créée en Italie en 1927 par Vittorio Formentano, baptisé AVIS. En 2023, l’Organisation mondiale de la santé a révélé des disparités en matière de dons entre les pays riches et les pauvres. On compte 31,5 dons de sang pour 1000 habitants dans les pays à revenu élevé, 16,4 dans les pays à revenu intermédiaire supérieur, 6,6 dans les pays à revenu intermédiaire inférieur et 5 dans les pays à faible revenu. Actuellement, le débat est centré sur la nécessité d’encourager et d’instaurer un don de sang volontaire, altruiste.

Circoncisions des enfants durant le Ramadan : Oui mais sous conditions

01/04/2024

«En Algérie, avant la circoncision des enfants, il est recommandé de demander un bilan de coagulation complet pour évaluer la fonction hémostatique de l’enfant».

Latifa Lamhene. Présidente de l’Association nationale des hémophiles : «Le bilan d’hémostase demandé doit être un standard pour chaque enfant»

01/04/2024

L’hémophilie est une maladie génétique qui se traduit par un trouble de la coagulation et qui touche essentiellement les garçons. Une naissance sur 5000 garçons peut avoir l’hémophilie.

Tuberculose pulmonaire infectieuse : L’Algérie connaît une baisse constante

25/03/2024

Le ministre de la santé, Abdelhak Saihi, a affirmé que le Plan stratégique national de lutte contre la tuberculose (2020-2024) a été évalué et un nouveau plan est actuellement en cours d’élaboration.

Stimuler l’innovation dans le domaine de la santé : Roche Algérie et Algeria Venture signent un partenariat

25/03/2024

Un partenariat visant à renforcer l’entrepreneuriat et à soutenir les startups dans les domaines des technologies médicales et de santé en Algérie vient d’être signé entre Roche Algérie et l’EPIC Algeria Venture «Aventure», le premier hub d’innovation algérien et accélérateur de startups sous la tutelle du ministère de l’Economie de la Connaissance, des Startups et des Microentreprises.

Elles concernent les secteurs public et privé : Inspections nocturnes dans des établissements de santé

21/03/2024

Les équipes chargées d’inspecter l’état des différents établissements de santé, qu’ils soient publics ou privés, ainsi que l’accessibilité aux services de soins durant le mois sacré viennent d’être formées.

En vue d’améliorer la prise en charge des malades : Kahia-Genethical et Clinica Group signent un partenariat

19/03/2024

Un partenariat pour l’amélioration des soins en Algérie a été signé entre Kahia-Genethical, le plus ancien laboratoire privé en biotechnologie en Algérie, et Clinica Group, CRO leader sur le marché algérien.

Tourisme médical : L’Algérie sur la bonne voie

11/03/2024

Le tourisme médical couvre un large éventail de traitements, dont les chirurgies, qu’elles soient esthétiques ou réparatrices, la médecine alternative, les soins dentaires, les soins de fertilité, les traitements préventifs, la psychiatrie, les soins de convalescence et bien d’autres.

Dr Chemseddine Abdelhak Mahdjoubi. Président de l’Association nationale des établissements hospitaliers privés (ANEHP) : «Une intervention plurifactorielle est nécessaire pour développer le tourisme médical»

11/03/2024

Le système de santé algérien, notamment l’hospitalisation privée, s’est doté d’établissements de santé de haute facture, avec une prise en charge d’une patientèle nationale de plus en plus exigeante et pour des pathologies complexes, surtout en matière de cardiologie interventionnelle, chirurgie cardiaque et de cancérologie.

Amina Abdelouahab. Sénologue «Nous sommes confrontés à un problème de gestion et non de moyens»

06/03/2024

Le Dr Amina Abdelouahab est sénologue libéral. Elle a exercé pendant 25 ans en tant que spécialiste en sénologie au Centre Pierre et Marie Curie (CPMC) au CHU Mustapha. Dans cet entretien, elle explique les causes de l’augmentation constante des cas de cancer du sein en Algérie. Elle cite, entre autres, l’obésité, la sédentarité, le tabagisme, le mode de vie. Les épidémiologistes prédisent, selon elle, une prolifération de la pathologie cancéreuse dans notre pays et cette prolifération évoluera au même rythme que les pays occidentaux. La prévention, selon elle, constitue le meilleur remède contre cette pathologie. Elle consiste en une mammographie de dépistage avant 40 ans chez des femmes indemnes, permettant ainsi de déceler des lésions non palpables.

L’obésité, une épidémie qui touche désormais un milliard de personnes

01/03/2024

L'obésité touche désormais plus d'un milliard de personnes dans le monde, y compris les enfants et les adolescents, selon une estimation publiée à quelques jours de la Journée mondiale de lutte contre l'obésité du 4 mars. Cette tendance alarmante montre une accélération du problème dans des pays à revenus faibles ou intermédiaires.

Cancer de la prostate : Examens gratuits au profit des travailleurs de la SNTF

28/02/2024

Une journée de sensibilisation au dépistage précoce du cancer de la prostate a été tenue hier à Alger.

Semaine maghrébine de la santé scolaire et universitaire : L’urgence de lutter contre l’obésité infantile

26/02/2024

Les activités de la Semaine maghrébine de la santé scolaire et universitaire consacrée au phénomène de l’obésité chez l’enfant viennent de s’achever.


Copyright 2024 . All Rights Reserved.