Nadjia Bouzeghrane

Un intitulé de colloque qui pose question

18/01/2022

La Bibliothèque nationale de France et l’Institut du monde arabe s’associent pour organiser un colloque sur la question de l’opposition d’ intellectuels à la colonisation et à la guerre d’Algérie. Celui-ci répond à l’une des recommandations du rapport remis en janvier 2021 au président Macron par Benjamin Stora, historien spécialiste du Maghreb, sur les enjeux mémoriels relatifs à la colonisation et à la guerre d’Algérie.

Programme du colloque : Plusieurs séquences ponctueront les travaux des trois journées

18/01/2022

Le premier intervenant sera l’historien Jacques Frémeaux, professeur émérite à la Sorbonne dont la communication sera consacrée à «Tocqueville, portée et limites d’une vision critique».

Malika Rahal. Historienne : «En réponse à une vision qui réduisait j’ai cherché à placer 1962 à la fin de la période coloniale 1962 au centre»

08/01/2022

Dans son dernier ouvrage Algérie 1962. Une histoire populaire, mis en vente en France par la maison d’édition La Découverte le 6 janvier et en Algérie le 10 janvier par Barzakh, l’historienne Malika Rahal développe dans cet entretien les raisons qui l’ont conduite à aborder l’année 1962 sous l’angle d’une histoire populaire à partir de témoignages de gens «ordinaires», d’autobiographies, de photos, de films, de chansons et de poèmes. Un livre passionnant, humain et qui comble un manque dans l’étude historique de l’année-clé de 1962.


Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous acceter les condition d'utilisation Plus d'informations Fermer