Environnement

Jacques Fretey. Herpétologue : Créer un réseau d’observateurs le long des 1600 km de côte

21/04/2022

La Méditerranée est une destination majeure de millions de touristes pendant la période estivale. Cette période correspond malheureusement avec la saison de nidification des tortues marines.

Mouloud Benabdi. Biologiste, spécialiste de la conservation des espèces et habitats marins : La protection des sites algériens est un maillon prioritaire pour la conservation de la tortue caouane en Méditerranée

21/04/2022

Sept espèces de tortues marines appartenant à deux familles (Cheloniidae et Dermochelyidae) sont les seules vivantes de ce qui a été autrefois, un grand et diversifié groupe de tortues marines.

Tizi Ouzou : La station de traitement des lixiviats bientôt fonctionnelle

21/04/2022

La station de traitement des lixiviats (liquide produit par la décomposition des déchets ménagers), réalisée en amont du Centre d’enfouissement technique (CET) de Oued Falli, à Tizi Ouzou, sera prochainement fonctionnelle. Le taux d’avancement dans la réalisation de ce projet est actuellement estimé à plus de 85%.

Antarctique : La banquise à son plus bas niveau jamais enregistré

21/04/2022

Selon les observations d’un groupe de chercheurs publiées mardi, la banquise antarctique a atteint à la fin de l’été austral, en février, son niveau le plus bas depuis 44 ans.

Gestion des déchets : les jeunes appelés à monter leurs propres micro-entreprises 

21/04/2022

La ministre de l’Environnement, Samia Moualfi, a appelé, mardi à Tamanrasset, les jeunes à s’impliquer dans la préservation de l’environnement à travers la création de micro-entreprises activant dans la gestion des déchets, du tri et du recyclage.

AND : Une étude pour définir les niveaux de gaspillage alimentaire en Algérie

21/04/2022

Une étude nationale a été lancée par l’Agence nationale des déchets (AND) pour définir les niveaux de gaspillage alimentaire chez les familles algériennes et les différents opérateurs économiques publics et privés. Initiée en mars dernier, l’étude s’étalera sur une année, selon les explications données par la directrice de gestion intégrée des déchets à l’Agence, Fatma Zohra Barça, reprises par l’APS. L’AND aspire à travers cette étude à définir les indicateurs quantitatifs pour mesurer l’ampleur du fléau du gaspillage alimentaire en Algérie, au niveau des ménages et des entreprises économiques, en prévision de l’élaboration d’une feuille de route prévoyant des objectifs précis de lutte contre ce fléau. «L’étude en question tend à définir les opérations à engager pour éviter le gaspillage alimentaire et à élaborer des applications permettant de localiser les lieux de gaspillage, en sus de mettre en place des programmes de collecte des restes alimentaires inutilisés, en coopération avec la société civile», a-t-elle précisé.

De nouvelles mesures pour contrer la pêche illicite en Méditerranée

14/04/2022

Comme c’est le cas de nombreux pays exerçant la pêche en Méditerranée, l’Algérie n’a pas été épargnée par le fléau de la pêche illicite non déclarée et non réglementée. D’ailleurs, les représentants des pays de la Méditerranée et de la mer Noire, dont l’Algérie, ont adopté, lors de la dernière session annuelle de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM) de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), plusieurs mesures contraignantes visant à renforcer les efforts en faveur de la conservation des ressources halieutiques et contrer la pêche illicite.

Samir Grimes. Professeur à l’Ecole nationale supérieure des sciences de la mer et de l’aménagement du littoral : Un système national de contrôle et de surveillance est indispensable pour réduire les pratiques de pêche ‘‘toxiques’’

14/04/2022

La révision de la loi relative à la pêche et à l’aquaculture s’impose au regard de plusieurs paramètres internes (nationaux) et externes «imposés» par l’évolution de la législation internationale, notamment des décisions adoptées par la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM)

Arrêt des stations d’épuration : Risques de pollution des eaux de barrages

14/04/2022

L’Algérie dispose de 200 systèmes épuratoires constitués de stations d’épuration (Step), dont la gestion de 159 relève de l’Office national de l’assainissement (ONA) avec une capacité globale installée près de 1,6 million de m3/j. 31 stations sont gérées par les Assemblées populaires et 10 autres font partie de la gestion délégataire des services publics de l’eau d’Alger (SEAAL), Oran (SEOR) et Constantine (SEACO).

La ministre de l’environnement aux industriels : «Mettez la main à la poche !»

13/04/2022

Lors de sa récente visite dans la wilaya de Blida, la ministre de l’Environnement, Samia Moualfi, n’y est pas allée avec le dos de la cuillère pour appeler les opérateurs économiques à ne plus compter sur l’État concernant certaines commodités.

Méditerranée : Les cultures d’hiver contrariées en raison de la sécheresse

07/04/2022

Le réseau MED-Amin, qui traite les questions de sécurité alimentaire en Méditerranée et de transparence sur les marchés agricoles, vient de publier le premier bulletin de la saison. Il fait état des conditions assez «désastreuses» au Maroc et assez préoccupantes en Algérie, notamment quant à la capacité de produire des céréales à moyen terme.

Tizi Ouzou : L’industrie de valorisation des déchets en croissance

07/04/2022

Les activités de récupération des différents déchets sont en expansion dans la wilaya de Tizi Ouzou. Le nombre d’investisseurs dans le domaine a en effet quasiment doublé ces dernières années pour atteindre actuellement une cinquantaine de recycleurs. Détails.

Rapport du Giec  : Ce qu’il faut retenir

07/04/2022

Le GIEC vient de publier le troisième volet du même rapport d’évaluation. Ce rapport fait suite aux deux premiers sur le diagnostic et les conséquences. Le troisième volet porte plutôt sur les scénarios d’atténuation visant à limiter le réchauffement climatique et les impacts de l’élévation de la température. Décryptage avec Samir Grimes, expert en environnement et changement climatique. Onze messages qu’il faut retenir, selon l’expert.

Australie : Les restes humains les plus anciens seront réenterrés

07/04/2022

Les restes humains les plus anciens d’Australie, datant d’au moins 40.000 ans, seront réenterrés sur les bords du lac Mungo dans l’Outback où ils ont été découverts pour la première fois, a annoncé hier le gouvernement australien.

Mexique : « Opération miracle » pour sauver de l’extinction le marsouin du Pacifique

07/04/2022

Un bateau, un avion, des canots d’interception rapide : la marine mexicaine est à la manoeuvre dans le golfe de la Basse-Californie (nord-ouest) pour éviter l’extinction du mammifère marin le plus menacé au monde, le marsouin du Pacifique, sous la pression des Etats-Unis et de l’acteur Leornardo Di Caprio.

Une zone de contrôle des émissions d'oxydes de soufre (ECA SOX MED) a été désignée : Un carburant moins polluant pour les navires méditerranéens

31/03/2022

Une décision historique : désignation de la mer Méditerranée dans son ensemble en tant que zone de contrôle des émissions d’oxydes de soufre (ECA SOx Med). Ce projet implique un changement du type de carburant utilisé à bord des navires. Ils navigueront dans trois ans avec un carburant moins polluant. C’est l’un des moyens pour réduire les effets néfastes constatés jusque-là sur les Méditerranéens et la biodiversité méditerranéenne. Explications.

Lina Tode. Directrice adjointe du Plan Bleu : Un projet qui nous évitera 1100 décès prématurés en Méditerranée

31/03/2022

C’est un moment historique, notamment pour la santé des Méditerranéens ! Une fois mise en place, l’ECA SOx Med pourrait éviter chaque année plus de 1100 décès prématurés et 2300 cas d’asthme de l’enfant.

Développement durable et résilient face aux changements climatiques

31/03/2022

Le changement climatique présente des risques pour la nature et les populations du monde entier et ceux-ci augmenteront à chaque petite augmentation du réchauffement.

Selon une étude portant sur le potentiel DZ menacé par le changement climatique : Une avancée sévère de l’aridité vers les villes du nord

31/03/2022

Le potentiel naturel algérien est menacé par les changements climatiques. L’analyse de l’évolution climatique en Algérie montre clairement que les effets de ce bouleversement climatique deviennent de plus en plus visibles.

L’association Thazmurt : Une innovation pour la valorisation des déchets oléicoles

31/03/2022

Le processus de la dégradation naturelle du grignon, qui dure plus de 3 ans, a été réduit à seulement 25 jours.


Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer