Un autre journaliste tué à Ghaza

30/01/2024 mis à jour: 03:42
311

Un autre journaliste palestinien, Issam Al-Lulu, a été tué hier suite aux bombardements qui ont ciblé une zone d’habitation à Al Zawaida, dans la partie centrale de la Bande de Ghaza, rapporte l’agence Wafa.

Le journaliste a péri dans cette attaque en même temps que son épouse, son fils, son petit-fils et sa belle-fille, précise la même source. Issam Al-Lulu a été l’un des fondateurs de la Radio-Télévision palestinienne et une figure emblématique du paysage audiovisuel en Palestine occupée. Réagissant à cette nouvelle accablante, le département officiel de l’Information de l’Autorité palestinienne a condamné avec énergie ce énième attentat contre la presse palestinienne.

Cet assassinat, souligne cette instance qui a réagi à travers un communiqué cité par Wafa, se veut «un message de sang destiné à terroriser les journalistes palestiniens afin de ne pas rendre compte des souffrances de notre peuple et ne pas dévoiler les crimes de l’occupant». Ce carnage, poursuit-elle, s’inscrit en droite ligne de «la guerre génocidaire menée par l’occupant israélien contre notre peuple à Ghaza».

Et d’annoncer sa détermination à poursuivre Israël devant les juridictions internationales pour assassinats ciblés de journalistes dans le sillage de la plainte sud-africaine. Avec la perte cruelle de Issam Al-Lulu, le nombre de journalistes tués à Ghaza, indique la même source, s’élève désormais à 122 martyrs depuis le début de la campagne militaire israélienne. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.