L'ex-patron du lobby américain des armes NRA jugé coupable de corruption

24/02/2024 mis à jour: 15:51
938

Wayne LaPierre, l'ancien chef de la National Rifle Association (NRA), qui avait démissionné en janvier de cette puissante organisation influente sur la politique américaine, a été déclaré coupable de mauvaise gestion et de corruption par un tribunal de New York le vendredi 23 février. 

Ce verdict émanant d'un jury civil, relayé par plusieurs médias américains tels que ABC et CNN, entraîne une réparation financière de plus de 4,3 millions de dollars pour Wayne LaPierre.

Dans l'ensemble, « Wayne LaPierre et un cadre supérieur de la NRA doivent verser 6,35 millions de dollars pour avoir abusé du système et violé nos lois », a déclaré Letitia James, la plus haute magistrate de l'État de New York, également considérée comme une sorte de ministre de la Justice locale. Elle a souligné que c'était une victoire majeure, faisant écho à sa récente condamnation de l'ancien président Donald Trump à une amende d'au moins 355 millions de dollars pour des fraudes financières au sein de son empire immobilier Trump Organization.

Le jury du procès de la NRA a évalué que Wayne LaPierre, en tant qu'ancien dirigeant historique, avait engendré des pertes financières d'environ 5,4 millions de dollars en raison de sa mauvaise gestion, bien qu'il ait déjà remboursé un million. Malgré les dénégations de Wayne LaPierre et de la NRA, la magistrate Letitia James a souligné l'importance du respect des règles pour tous, y compris des entités puissantes comme la NRA.

« À New York, on ne peut pas échapper à la corruption et à l'appât du gain, même en se croyant puissant et influent. Tout le monde, y compris la NRA et Wayne LaPierre, doit jouer selon les mêmes règles », a-t-elle affirmé. Letitia James, magistrate afro-américaine élue du Parti démocrate, a précisé qu'elle poursuit la corruption au sein de son État, enquêtant pendant près d'un an et demi avant de lancer une action au civil en août 2020. Les accusations portaient sur des dépenses personnelles somptuaires réglées par la NRA, ainsi que des abus de biens sociaux tels que des voyages en avion et des séjours sur des yachts, que Wayne LaPierre et la NRA ont vigoureusement niés.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.