Algérie-Syrie : Le MAE syrien salue la position ferme de l’Algérie

18/04/2023 mis à jour: 17:39
1441

Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés de la République arabe syrienne, Fayçal Al Meqdad, a salué la position ferme de l’Algérie à l’égard de la crise que traverse son pays depuis ses débuts à ce jour, soulignant l’importance de l’action arabe commune en tant que seule et unique voie à même de préserver la dignité et les droits de la nation arabe et de lui permettre de relever des défis communs. 

Dans une interview accordée à la chaîne «AL24news»,  M. Al Meqdad a affirmé que sa rencontre avec le président Abdelmadjid Tebboune était «amicale et conviviale et a reflété la profondeur des relations unissant les deux pays frères». 

Il a souligné que le message du président syrien, Bachar Al Assad, qu’il a transmis à son homologue algérien était «un message d’amitié et d’estime, à travers lequel le président Al Assad a exprimé sa grande considération au président Abdelmadjid Tebboune, ainsi qu’au peuple algérien pour tout ce que ce brave peuple a apporté à la Syrie depuis les débuts de la crise en 2011 à ce jour». Il a précisé, dans ce sens, que la position de l’Algérie à l’égard de la crise qui prévaut dans son pays «était claire et ferme depuis le début de celle-ci».  

Le message du président Al Assad portait un «éclairage sur les derniers   développements de la situation en Syrie et dans la région, et sur les démarches politiques en cours à différents niveaux, aussi bien avec les voisins de l’Etat syrien que dans le cadre du processus d’Astana ou des relations russo-syriennes, et aussi les visites effectuées en Syrie par plusieurs responsables arabes durant les quelques jours passés et celles effectuées également par des responsables syriens dans des Etats arabes».  

Et d’ajouter que le message et l’appel téléphonique qui a eu lieu récemment entre les deux Présidents «s’inscrivent dans le cadre de la coordination des positions entre les deux pays», dont «la convergence a été soulignée à maintes reprises». A cette occasion, le chef de la diplomatie syrienne a réitéré la reconnaissance de son pays à l’Algérie pour les efforts accomplis concernant le statut de la Syrie lors du sommet tenu à Alger et les démarches sincères entreprises dans ce domaine. 

 Au sujet de l’état de détente des relations de son pays avec de nombreux  pays arabes, Al Meqdad a déclaré : «Nous, dans les pays arabes, notre principal souci est que nos relations soient normales ou tout au moins claires, basées sur une action commune afin de faire face à des défis communs», expliquant que les visites effectuées par des responsables arabes  à Damas, ainsi que des responsables syriens dans certain pays arabes «avaient le même objectif à savoir la normalisation des relations entre les pays arabes». 

 A la question de savoir si ces visites ont abouti à une quelconque initiative pour le règlement de la crise syrienne et si la Syrie avait des conditions à cet égard, M. Al Meqdad a précisé que «la Syrie n’impose pas de conditions à ses frères arabes», ajoutant que «tous les pays arabes savent que ce que vit mon pays peut être vécu par n’importe quel pays arabe». «Ces visites sont donc intervenues avec la volonté de toutes les parties afin de tourner une page et d’ouvrir une nouvelle dans les relations syro-arabes».

Copyright 2024 . All Rights Reserved.