Ventes gazières vers l’Europe : Sonatrach livre 90 millions de mètres cubes de GNL à l’Italie

12/07/2023 mis à jour: 10:39
1090
Photo : D. R.

Dans le cadre du renforcement de ses exportations gazières, le groupe Sonatrach a livré  au groupe italien  ENI, une cargaison de gaz naturel liquéfié (GNL) de 90 millions mètres cubes de gaz au nouveau terminal de regazéification flottant de Piombino en Italie. «Cette cargaison, chargée   au niveau du complexe de liquéfaction GL3Z- Bethioua en Algérie, a été livrée en date du 7 juillet 2023,par un méthanier détenu par la filiale HYPROC/» Souligne Sonatrach dans un communiqué rendu public hier sur son site Internet.

«Cette livraison est considérée comme étant la première cargaison commerciale de ce terminal, après la fin de la phase de test, ce qui marque le début effectif de l’exploitation commerciale.» précise Sonatrach qui souligne qu’il compte «accroître ses volumes vers ce nouveau terminal sur une base régulière consolidant ainsi son rôle central dans la sécurité des approvisionnements de l’Europe, et de l’Italie notamment.» «Cette livraison supplémentaire confirme la valeur du gaz comme source d’énergie fiable, capable d’apporter une réponse fiable à une demande énergétique croissante tout en accompagnant la transition énergétique.

La cargaison a été produite à l’usine de liquéfaction de Sonatrach à Betihoua, en Algérie», indique pour sa part  dans un communiqué publié le 8 juillet 2023, le groupe Eni. Ce dernier souligne que «le partenariat avec Sonatrach et l’Algérie joue un rôle central dans la stratégie d’Eni visant à diversifier les approvisionnements et à élargir son portefeuille gazier, avec des investissements dans des projets accélérés qui augmenteront les volumes disponibles pour les marchés italien et européen.» Eni vise «la croissance de ses activités GNL avec des volumes contractuels qui devraient atteindre plus de 18 millions de tonnes en 2026, soit plus du double de ceux de 2022.

Il s’agit d’un élément important d’un portefeuille gazier mondial remodelé qui contribuera à la sécurité d’approvisionnement et tirera de plus en plus parti production d’actions», indique une note publiée par Eni. Le terminal de regazéification de Piombino  est un terminal de regazéification flottant, basé sur l’utilisation d’un méthanier dédié, le Golar Tundra. Une unité flottante de stockage et de regazéification construite en 2015, de 300 mètres de long et 40 mètres de large avec une capacité de stockage de 170 000 mètres cubes de gaz naturel liquéfié et une capacité de regazéification annuelle de 5 milliards de mètres cubes.

Selon la société italienne d’énergie Snam  Golar Tundra pourra à lui seul contribuer à environ 6,5 % de la demande nationale italienne, portant la capacité de regazéification italienne à plus de 25 % de la demande. L’installation de Golar Tundra a été autorisée en octobre dernier dans le cadre d’ une procédure d’urgence en raison de la coupure totale de l’approvisionnement en gaz russe après le déclenchement de la guerre en Ukraine.

La Snam a achevé au mois de mars dernier, les opérations d’amarrage de l’unité flottante de stockage et de regazéification  dans le port de Piombino. L’unité de Snam a annoncé mardi 21 mars, selon Offshore Energy,  que plus de 86% des capacités de regazéification de 5 milliards de mètres  proposées ont été allouées à l’issue de la première procédure. La société a noté que 37 créneaux par an sur un total de 43 créneaux offerts par an ont été attribués pour la période de 20 ans entre les années 2023/24 à 2043/44. Chaque créneau a une capacité de 171 920 mètres cubes liquides de GNL, ce qui équivaut à environ 105 millions de mètres cubes de gaz. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.