Site de Retba : À Didouche Mourad manque de bus et tarifs exorbitants des taxis

17/12/2023 mis à jour: 08:03
1311
Photo : D. R.

Depuis que le pôle urbain de Retba dans la commune de Didouche Mourad à 20 km de Constantine, a accueilli ses premiers habitants, ces derniers n’ont cessé de se plaindre du manque  des simples commodités.

Après les perturbations chroniques dans l’alimentation en eau potable, devenues un véritable calvaire pour les résidents, le problème des transports est toujours posé malgré les innombrables promesses des autorités, ne trouvant pas encore une concrétisation sur le terrain.

Pour soulever ces contraintes, l’association Tayssir de la cité Abderrezak Bouhara (6000 logements AADL), vient de saisir au nom des habitants, le directeur des transports à travers une requête, dont des copies ont été transmises au wali de Constantine, Abdelkhalek Sayouda et au P/APW, Issam Bahri. Dans cette correspondance dont El Watan détient une copie, l’association relève encore une fois le manque des moyens de transport, ce qui rend difficiles les déplacements des habitants de ce pôle urbain, qui connait un accroissement de sa population, notamment vers la ville de Constantine.

Le manque de contrôle des transporteurs pour imposer le respect des horaires des dessertes a été aussi évoqué. Une situation qui a été à l’origine d’une grande anarchie dont les résidents subissent les conséquences. Si la décision d’ouvrir une ligne de taxis entre Retba et la station Zaâmouche à Constantine a été bien saluée, le nombre des véhicules affectés demeure insuffisant, selon l’association qui sollicite leur renforcement.

Mais le plus grand souci de la population demeure le tarif imposé par les chauffeurs de taxi. «Nous tenons à soulever le problème du tarif exorbitant des taxis fixé à 150 DA la place, chose que nous qualifions d’injuste, car une place entre Didouche Mourad et Constantine revient à 85 DA, et vu que notre site ne se trouve qu’à 2,5 km du chef-lieu de la commune, on se demande sur quelle base les chauffeurs de taxi ont-il fixé ce tarif», s’interrogent les rédacteurs de la requête qui appellent la direction des transports à agir pour mettre fin à ces agissements.

Ces derniers ne manquent pas de rappeler la création d’une ligne entre Retba et le pôle d’échange à la zone Palma. Jugeant que le nombre des bus privés affectés à ce pôle urbain est insuffisant, la population appelle les autorités à recourir aux services des bus de l’Entreprise de transport urbain de Constantine (ETC) pour  alléger le fardeau sur les habitants harassés chaque jour par les contraintes liées à leurs déplacements.                          

Copyright 2024 . All Rights Reserved.