Programmes de logements : Des projets du LPA traînent en longueur

25/04/2023 mis à jour: 09:55
1550

Depuis son lancement en 2011, le programme du logement promotionnel aidé (LPA) a toujours défrayé la chronique dans la wilaya de Constantine, causant des déboires interminables aux malheureux souscripteurs. 

Douze ans après, ces derniers n’arrivent pas à voir le bout du tunnel, et continuent d’attendre avec lassitude la réception de leurs logements bien qu’ils se soient acquittés de toutes les sommes qui leur sont dues. Plusieurs appels ont été lancés ces derniers jours au wali de Constantine à travers le site officiel de la wilaya. Il s’agit, entre autres, du projet des 150 LPA du plateau de Bekira dont les concernés soutiennent qu’il est toujours à l’arrêt, alors que le promoteur continue, selon leurs propos, à défier les autorités. C’est le même constat pour le projet des 100 LPA situé à l’UV14 à Ali Mendjeli, et dont le taux d’avancement des travaux est qualifié d’insignifiant par les souscripteurs. L’autre exemple d’un projet qui a connu un retard considérable dans sa réalisation est celui des 3 200 LPA de Retba, dans la commune de Didouche Mourad,dont les problèmes perdurent. Mais le plus connu parmi les projets du LPA dont les souscripteurs galèrent toujours est celui des 1 000 logements LPA Batigec, réalisés à l’UV15 de la nouvelle ville Ali Mendjeli. Pour rappel, Batigec est une société mixte algéro-belge qui a fait faillite et a été reprise en 2014 par le groupe Benhamadi. Cette reprise, qui a été bien accueillie par les souscripteurs, a vite viré au cauchemar. Les concernés, qui croyaient vraiment à la reprise du chantier sur de bonnes bases, ont déchanté. Nous sommes déjà en 2023 et le projet est toujours bloqué. Malgré les protestations et toutes les correspondances adressées au ministère de tutelle, mais aussi aux autorités de la wilaya de Constantine, c’est toujours le statu quo.                 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.