Prix litteraire «Oum Siham : Les nouvellistes du Sud à l’honneur

30/11/2023 mis à jour: 01:44
2203
Poétesse Oum Sihem

Amal Rahma, de Tamanrasset, a remporté le premier prix pour sa nouvelle Biotika de l’écrivaine en herbe, Ghattas Asmaa, et Mohamed, Blidet Amor, à Touggourt, a remporté la deuxième place de cette troisième édition du concours national du prix littéraire «Oum Siham», dont les résultats ont été annoncés la semaine dernière par l’association culturelle Athar Al Abirine à Oran. 

Cette distinction n’est pas la seule pour les jeunes créateurs de cette petite bourgade étant donné que Younes Bouhenik a également remporté la sixième place du même concours pour son récit intitulé Le Voyage de Modibo. 

La conteuse Ghattas Asmaa a été consacrée pour sa nouvelle intitulée Ton parfum ne me quitte pas, tandis que les prix d’encouragement sont décernés à sept candidats dont deux de Tlemcen, et cinq autres de Ain Defla, Touggourt, El Oued, El Tarf et Ghardaïa. 

Les prix seront remis aux lauréats les 20 et 21 décembre prochain à la maison de la culture Zidor Ibrahim Belkacem d’Oran, comme annoncé par les organisateurs. A signaler que cette édition du concours littéraire «Oum Siham» a pris le slogan de «L’écriture, un engagement, une responsabilité», et a connu la participation de 102 créateurs venus des quatre coins du pays. 

Née en 1939, la regrettée Ammaria Bilal, connue sous le nom littéraire d’Oum Siham, nous a quittés en 2021 laissant derrière elle une œuvre poétique composée de plusieurs recueils tels que L’alphabet de novembre, Témoin de l’époque, Palestine ainsi que La chaussée Beyrouthienne et Le journal d’Oum Ali en prose. 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.