Premier salon du patrimoine de la wilaya de Biskra : Les traditions vestimentaires, culinaires et musicales à l’honneur

04/01/2022 mis à jour: 15:48
72
Photo : El Watan

Dénotant d’un savoir-faire ancestral, des couturières ont présenté une variété chatoyante de «Melhfa», un vêtement traditionnel se déclinant en modèle Biskri, Naïli et Chaoui porté par les femmes et les jeunes filles dans les fêtes.

Pour clôturer l’année 2021 en beauté, l’association Nada, activant pour la promotion de la gent féminine en milieu urbain et rural et la préservation du patrimoine vestimentaire, culinaire, musical et artisanal de la wilaya de Biskra, a chapeauté, jeudi dernier au centre culturel d’El Alia, le premier Salon du patrimoine matériel et immatériel de Biskra.

Avec une exposition tout en couleur dédiée à la «Melhfa», aux plats traditionnels et aux produits artisanaux exclusivement créés par des femmes, cette manifestation a attiré un grand nombre de visiteurs, a-t-on relevé. Dénotant d’un savoir-faire ancestral, des couturières et brodeuses ont présenté une variété chatoyante de «Melhfa» qui est un vêtement traditionnel se déclinant en modèle biskri, naîli et chaoui que portent les femmes et les jeunes filles à l’occasion des fêtes et par la mariée le 1er vendredi suivant ses noces.

Des cuisinières et des pâtissières ont apporté des soucoupes de gâteaux et des jattes (Gaàssa) de 13 plats pour les fêtes et les cérémonies dont la fameuse chakhchoukha, plat convivial et incontournable composé de fines galettes émiettées et arrosées d’une sauce rouge agrémentée de légumes, de piments et d’épais morceaux de viande de mouton grillée.

Des femmes artistes-peintres et photographes de Biskra, des vannières de Tolga, des esthéticiennes et coiffeuses de M’lili et des décoratrices spécialisées en salon d’intérieur oriental ont participé à cette belle manifestation rehaussée par un concert de musique traditionnelle présenté par des groupes de Chakwa, genre de cornemuse arabe locale incitant aux déhanchements, et par des démonstrations de baroudeurs en habits d’apparats qui ont ravi les présents.

«Notre but est de préserver la richesse du patrimoine local dont les femmes sont les premières garantes de sa perpétuation et utilisation par le plus grand nombre. Nos ancêtres nous ont légué une variété de vêtements traditionnels confectionnés avec art et minutie, de succulentes préparations culinaires faisant la renommée de la région et une multitude de produits et d’objets usuels que nous n’avons pas le droit de laisser s’évanouir et disparaître.

Les femmes sont détentrices d’un inestimable savoir-faire constituant un patrimoine aux potentiels économiques importants que nous voulons valoriser afin de permettre aux artisanes et aux créatrices de vivre de leurs activités. Nous espérons que les associations œuvrant pour le développement de la condition féminine et la préservation du savoir-faire séculaire en couture, cuisine et artisanat auront l’aide de la nouvelle équipe municipale de Biskra», a souligné Najwa Bendjadou, présidente de l’association Nada.

Tags: #Algérie #El Watan #Biskra #Naïli #Chaoui #Melhfa #Traditions #Salon
Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous acceter les condition d'utilisation Plus d'informations Fermer