Plusieurs wilayas exposent leurs patrimoines à Bouira

09/01/2022 mis à jour: 02:02
778

La direction de la culture de la wilaya de Bouira a concocté un programme varié pour la célébration du nouvel an amazigh, Yennayer 2972. Les festivités s’étalent du 5 au 12 du mois courant. 

Les wilayas de Ghardaïa, Jijel, M’sila et Bordj Bou Arréridj, Chlef, invitées à l’occasion, participent avec diverses activités, notamment des expositions du patrimoine et coutumes locaux, du chant traditionnel, de la poésie, entre autres activités.

La maison de la culture Ali Zamoum et la bibliothèque principale lecture publique Rabah Saidani, abriteront l’essentiel des activités au chef-lieu de la wilaya. Quant aux autres communes concernées par le programme, les activités se dérouleront au niveau de leurs bibliothèques respectives. 

Au menu des festivités aussi, plusieurs conférences sur l’évolution des tenues traditionnelles kabyles et d’autres sur les valeurs que véhicule Yennayer. 

Le 10 janvier, la ville de Lakhdaria, au nord-ouest de Bouira, sera l’hôte de la wilaya de Chlef dont la richesse du patrimoine amazigh n’est plus à démontrer. 

En outre, en marge d’une exposition sur le livre en langue amazighe, une vente dédicace du Livre de la wilaya en tamazight est prévue pour le 12 janvier. Les arts plastiques sont aussi présents durant toute cette semaine culturelle.

Les œuvres de plusieurs artistes peintres embellissent déjà les galeries de la maison de la culture Ali Zamoum. Le public aura aussi droit à quelques présentations de pièces théâtrales et un gala dédié exclusivement à la gent féminine. En outre, plusieurs troupes folkloriques se produiront sur l’esplanade de la maison de la culture, dont celle de la wilaya de Ghardaïa, celle de l’association du patrimoine de Sour El Ghozlane, la troupe Idhebbalen, etc. 

La cérémonie de clôture des festivités de Yennayer se fera en musique. Pour la première fois, un concert musical sera animé, au grand bonheur des mélomanes, par le tout jeune orchestre de l’institut régional de formation musicale de Bouira. 

Par ailleurs, plusieurs associations à travers le territoire de la wilaya sont à pied d’œuvre pour célébrer le Nouvel An amazigh. C’est le cas au village de Tassala relevant de la commune de Taghzout, sur les hauteurs du Djurdjura.

L’association nationale touristique « Trésors d’Algérie » en collaboration avec l’association Tagherma, organisent, le 11 et 12 janvier, la 10e édition du festival de Yennayer à Tassala. 

Une multitude d’activités culturelles sont programmées. Au niveau de la localité d’Ighzer Oumeziav, relevant de la commune d’Ahnif, à l’est de Bouira, des associations ont fédéré leurs efforts pour lancer différentes activités de célébration de Yennayer. Les initiateurs ont opté d’ouvrir les festivités avec la chanson engagée. 

Une manière de rappeler tous les sacrifices consentis pour la cause amazighe et l’éveil des consciences. Le programme se poursuivra avec un concours du meilleur plat traditionnel, des jeux culturels, des pièces théâtrales, des projections, etc.   

Copyright 2024 . All Rights Reserved.