Lutte contre la corruption : Sonatrach lance la plateforme «SPEAK UP»

11/09/2023 mis à jour: 09:23
2560
Photo : D. R.

La compagnie nationale des hydrocarbures fête cette année son 60ème anniversaire. Un évènement d’envergure pour la première entreprise du pays, en termes de taille et de revenus. Au cours de ces 60 années d’existence, la compagnie est passée par des étapes de restructuration, d’expansion et de développement faisant d’elle une des premières compagnies en Afrique spécialisée dans l’industrie énergétique.

Sonatrach lance en son sein une opération de lutte contre la corruption à travers la mise en application d’une plateforme numérique baptisée «SPEAK UP».  Cette dernière est une application de signalement et de détection des actes de corruption au niveau de toutes les structures du groupe à l’échelle nationale.

Dans un communiqué rendu public hier, la compagnie nationale indique avoir «franchi une étape décisive» dans sa lutte contre la corruption en lançant le signalement «Sonatrach Conformité anticorruption». Il s’agit d’un mécanisme d’alerte et de dénonciation s’inscrivant dans une approche proactive adoptée par la compagnie suivant les normes ISO 37001 relative au Système de management anticorruption SMAC, indique le même communiqué.

La compagnie nationale des hydrocarbures fête cette année, pour rappel, son 60e anniversaire. Un événement d’envergure pour la première entreprise du pays, en termes de taille et de revenus. Au cours de ses 60 années d’existence, la compagnie est passée par des étapes de restructuration, d’expansion et de développement, faisant d’elle une des premières compagnies en Afrique spécialisée dans l’industrie énergétique.

Dans ce long parcours de succès, la compagnie a été entachée toutefois par une série de scandales financiers sous l’ère Bouteflika, en lien avec la mauvaise gestion et la dilapidation des deniers de l’entreprise par des dirigeants et cadres dont certains sont poursuivis par la justice ou en détention pour corruption et  malversations.

Une des priorités de la compagnie aujourd’hui est donc de tourner la page de cette période et de donner l’image d’une compagnie qui a repris sereinement son objectif de développement loin de tout soupçon de corruption.

L’application de cette plateforme numérique anticorruption semble obéir à cet objectif de «redorer l’image de l’entreprise» vis-à-vis de l’opinion nationale et internationale.

«Sonatrach conformité anticorruption : SPEAK UP, constitue une plateforme de signalement et de détection des actes de corruption à l’échelle nationale. Cette plateforme, développée avec des normes et des outils sécurisés, permet aux employés, partenaires, clients et autres parties prenantes de signaler, en toute sécurité, des actes illégaux ou illicites graves conformément à la loi et à la réglementation en vigueur, ainsi que toute violation de la politique et code de conduite anticorruption de Sonatrach» précise le même communiqué.

Sonatrach affirme que la plateforme SPEAK UP, ou prise de parole, adoptée selon les normes ISO-37001, «assure la protection de l’identité des personnes impliquées dans les signalements et garantit la sécurité des informations issues des dénonciations».

Le communiqué de Sonatrach, et tout en affirmant «son engagement à instaurer les principes de transparence, d’équité, d’intégrité et de préservation de l’intérêt économique et public», indique avoir «facilité la dénonciation sincère des actes de corruption et de renforcer la lutte contre la corruption».

Sonatrach met à la disposition le lien https://conformite-smac.sonatrach.dz/, pour s’informer sur les détails de ce mécanisme de dénonciation.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.