Ligue arabe : Un sommet sur fond de malaise

20/05/2023 mis à jour: 11:50
4240
Photo : D. R.

Invité sur initiative «personnelle» du prince héritier, et non moins Premier ministre saoudien, MBS, le président ukrainien est venu plaider la cause de son pays et demander le soutien de la communauté arabe dans le conflit avec la Russie.

Surréaliste tout de même cette scène de Volodymyr Zelensky s’adressant aux chefs d’Etat et monarques arabes, à l’ouverture hier des travaux du 32e sommet de la Ligue arabe à Jeddah, en Arabie Saoudite. Invité sur initiative «personnelle» du Prince héritier, et non moins Premier ministre saoudien, Mohammed Ben Salmane (MBS), le président ukrainien est venu plaider la cause de son pays et demander le soutien de la communauté arabe dans le conflit qui oppose son pays à la Russie.

Il ne s’est pas empêché de faire un peu plus. «Certains pays arabes ferment les yeux sur la violation de l’intégrité territoriales de l’Ukraine» a-t-il notamment déploré. Dans la grande salle de conférence, pourtant, il y avait les représentants de 22 Etats, émirats et monarchies qui ont globalement opté pour la neutralité dans le conflit. 

Bien plus, la Syrie de Bachar Al Assad, allié franc de Moscou, et dont le retour au sein de l’organisation panarabe – après 12 ans d’exclusion – devait être le clou de ce 32e sommet, fait partie des cinq pays à avoir voté contre la résolution de l’ONU appelant à «cesser les hostilité russes contre l’Ukraine» (avec la Russie, le Bélarus, l’Erythrée et la Corée du Nord).

Pourquoi donc l’Arabie Saoudite, pays qui hérite de la présidence de la ligue des Etats arabes après un mandat assuré par l’Algérie, a-t-elle cru utile, et sans consultations, de faire recevoir en plénière l’une des parties de ce conflit qui ébranle et polarise le monde depuis plus d’une année ? Des analystes attribuent la motivation de cette démarche, pour le moins inhabituelle, aux ambitions et calculs de MBS.

Ainsi, l’émir saoudien parierait sur un rôle de médiation diplomatique pour la monarchie, dans le conflit russo-ukrainien durant le mandat à la tête de la Ligue arabe, ce qui conforterait, escompte-on, son ambition de plus en plus affichée d’acteur régional et international. D’autres avancent que le rétablissement des relations bilatérales avec la Syrie de Bachar Al Assad, et la normalisation des relations avec l’Iran ont fait naître des interrogations, voire des inquiétudes, dans la sphère occidentale.

Les calculs de MBS

La tribune offerte à Zelensky serait donc destinée à «rassurer» qui de droit sur la fidélité du royaume saoudien à ses fondamentaux diplomatiques et géopolitiques. MBS a été le seul à accorder une audience à son invité surprise en marge du sommet. 

Aucune autre délégation n’a eu à commenter, par ailleurs, l’intervention du président ukrainien. Un certain embarras était néanmoins perceptible. Des sources saoudiennes ont salué, quant à elles, le fait qu’une «initiave de paix» soit lancée par Zelensky à Jeddah et à l’occasion d’un sommet arabe tenu sous l’égide de la monarchie.

Pour son retour au giron arabe, le président syrien a paru droit dans ses bottes et reprenant de droit une place qu’il n’aurait jamais du perdre au sein de l’organisation. 

Après avoir affirmé que son pays tient à «son appartenance arabe», il a défendu l’idée d’une «action commune en faveur de la solidarité, la paix dans la région, le développement et la prospérité….». Il n’a pas raté l’occasion cependant de condamner les «ingérences» dont a souffert son pays et a appelé à les abolir au sein de la communauté arabe.

Dans son discours au sommet, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, représenté à l’occasion par le Premier ministre Aimene Benabderrahmane, a vivement salué le retour de la Syrie à sa «place naturelle» au sein de la Ligue arabe, après les efforts consentis sans relâche pour en lever les obstacles. 

«Je tiens à remercier tous les Etats arabes, à leur tête le royaume d’Arabie Saoudite, pour leur soutien aux efforts de l’Algérie» fait savoir le Président.

L’Algérie défend ses principes

Le discours rappelle que le 31e Sommet de la ligue arabe tenu à Alger s’était tenu dans un contexte mondial dominé par les retombées de la crise ukrainienne, notamment au plan énergétique et alimentaire. Le président a ainsi réitéré son appel à mobiliser le potentiel financier arabe, notamment le Fonds monétaire Arabe, pour soutenir les Etats les membres les plus vulnérables.

Le discours annonce dans le sillage, la tenue durant le mois, à Alger, de la «première conférence scientifique sur la sécurité alimentaire dans le monde arabe». Une rencontre à laquelle participeront les plus grands spécialistes arabes dans le domaine et qui devra aboutir à des résolutions et des projets concrets, destinés à renforcer les capacités des membres de la ligue dans le secteur.

Condamnant la «dangereuse escalade» opérée par l’armée d’occupation en Palestine, à travers les raids aériens meurtriers sur la Bande de Ghaza, le discours réaffirme le soutien de l’Algérie à la cause palestinienne et appelle la communauté internationale, et particulièrement le Conseil de sécurité de l’ONU, à prendre leur responsabilité. 

Abdelmadjid Tebboune salue, sur un autre plan, toutes les initiatives visant à l’édification de relations apaisées avec le voisinage géostratégique, en favorisant le dialogue et la concertation, relevant au passage les rapprochements réalisés avec l’Iran et la Turquie.

Concernant le Soudan, le président de la République rappelle son initiative, dans les premiers jours qui ont suivi le conflit, pour arrêter l’effusion de sang dans le pays et privilégier les voix du dialogue. Il relance à l’occasion son appel à trouver les voix et moyens pour résorber la crise. 

Enfin, le Président appelle en substance les représentants des Etats membres à dépasser toutes les résistances qui entravent la réforme et la modernisation du fonctionnement de l’organisation, dans le sens du renforcement de son rôle d’instance de règlement de conflits, et capable d’affronter les défis qui s’imposent aux plans régional et international.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.