La Maison-Blanche donne à Intel un coup de pouce de presque 20 milliards de dollars

20/03/2024 mis à jour: 23:12
1192

La Maison-Blanche a annoncé un plan ambitieux visant à soutenir le géant américain des semi-conducteurs, Intel, dans l'expansion de sa production de composants essentiels. Ce plan, d'un montant total de près de 20 milliards de dollars, représente l'un des investissements les plus importants du gouvernement Biden dans le secteur des semi-conducteurs jusqu'à présent.

Le paquet d'aides comprend des financements directs pouvant atteindre 8,5 milliards de dollars ainsi que des prêts de 11 milliards de dollars dans le cadre du Chips and Science Act, une loi datant de l'été 2022 visant à relancer la production de semi-conducteurs aux États-Unis. Ces fonds seront utilisés pour construire et agrandir les infrastructures d'Intel dans plusieurs États, notamment l'Arizona, l'Ohio, le Nouveau-Mexique et l'Oregon, avec l'anticipation de la création de près de 30 000 emplois directs et un soutien à des dizaines de milliers d'emplois indirects.

Cette initiative vise à réduire la dépendance actuelle des États-Unis à l'égard des usines en Asie pour la production de leurs microprocesseurs les plus sophistiqués, ce qui est considéré comme un problème de sécurité économique et nationale. En investissant dans la production de semi-conducteurs nationale, les États-Unis cherchent à garantir une source fiable de ces composants essentiels pour les industries technologiques et de défense du pays.

Intel prévoit d'investir plus de 100 milliards de dollars dans ce projet, ce qui représente l'un des investissements les plus importants jamais réalisés dans l'industrie des semi-conducteurs aux États-Unis. Cela contribuera à rapprocher les États-Unis de leur objectif de produire 20 % des puces de dernière génération dans le monde d'ici 2030, une étape cruciale pour assurer leur leadership dans ce secteur stratégique.

En outre, cet investissement devrait bénéficier de crédits d'impôt sur les investissements pouvant atteindre 25 % de certaines dépenses, grâce à une mesure législative supplémentaire du gouvernement Biden adoptée en 2022. Cette initiative s'inscrit dans le cadre d'un vaste programme visant à stimuler la transition énergétique et les réformes sociales, démontrant ainsi l'engagement de l'administration Biden en faveur de la reprise économique et de la sécurité nationale.

Les États qui devraient bénéficier le plus de ces investissements, notamment en termes de création d'emplois, sont l'Arizona et l'Ohio, deux États pivotaux dans le paysage politique américain et susceptibles d'avoir un impact significatif sur les élections présidentielles à venir.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.