Justice : Des membres du MAK condamnés

06/07/2023 mis à jour: 06:13
APS
1410
Photo : D. R.

Le tribunal criminel d’Oran a prononcé des peines en appel, allant de deux à sept ans de prison, contre des membres du mouvement terroriste MAK.

Le tribunal criminel, qui a rendu ses arrêts mardi soir, a confirmé la décision rendue en première instance, en 2022, contre l’accusé Kh. B., à savoir 7 ans de prison ferme, tout en réduisant la peine prononcée contre B. A. et B. K. de 7 à 5 ans de prison ferme. Le tribunal a également confirmé les peines de 5 ans de prison ferme rendues en première instance contre les accusés I. M., F. T. et R. K. et a réduit les peines prononcées en première instance contre les accusés M. M., H. B. et A. M. de trois à deux ans de prison ferme.

Le ministère public avait requis des peines allant de 3 à 7 ans de prison ferme contre les 9 prévenus dont les dossiers ont été examinés par le tribunal criminel, tandis que les prévenus et leur défense ont plaidé l’innocence ou une réduction de peine.

Au début du procès, le tribunal criminel a renvoyé l’examen des dossiers de 7 autres prévenus pour aujourd'hui. Il s’agit des prévenus qui ont obtenu des acquittements ou des peines de 6 mois de prison ferme, et qui ont purgé leurs peines lors de l’examen du dossier devant le tribunal de première instance.

Les prévenus dans cette affaire sont poursuivis pour les crimes d’«adhésion à une organisation terroriste», «apologie et encouragement d’actes terroristes» et «apologie et encouragement d'activités d'organisations et de groupes qui appellent à la discrimination et à la haine».

Copyright 2024 . All Rights Reserved.