Institut français d’Algérie à Constantine : L’artiste peintre Ahmed Benyahia crée l’événement

03/06/2023 mis à jour: 19:53
2623
Ahmed Benyahia s’adonnant avec plaisir à une séance de dédicace de son catalogue (Photo Arslane S)

L’Institut français d’Algérie à Constantine ne pouvait contenir le public venu nombreux pour assister au vernissage de l’exposition de l’artiste-peintre et sculpteur, Ahmed Benyahia, organisé jeudi dernier. Une exposition qui a rassemblé une sélection de son œuvre prolifique, car il faudra une immense galerie pour réunir tout ce qu’a réalisé l’artiste durant une carrière qui s’étend sur plus de 60 ans. 

Ce rendez-vous, qui s’est déroulé dans une ambiance conviviale, a eu aussi le mérite de faire découvrir aux jeunes et faire redécouvrir aux plus âgés, encore une fois, l’immense talent d’un homme qui a tant marqué l’histoire culturelle de son pays, mais aussi celle de la ville de Constantine pour laquelle il a consacré de belles œuvres qui resteront gravées dans la mémoire collective. 

Pour autant, il faut noter que le fait remarquable de cette exposition a été la conférence inédite animée par Malika Dorbani Bouabdellah, qui a retracé le long parcours d’Ahmed Benyahia depuis ses débuts jusqu’à nos jours. Historienne de l’art, ancienne conservatrice du Musée national des Beaux-Arts d’Alger et collaboratrice scientifique au Musée du Louvre, Mme Dorbani a quitté sa ville natale d’Oued Zenati (wilaya de Guelma) pour venir s’installer à Constantine où elle a fréquenté l’emblématique lycée Laveran (actuel lycée El Houria) avant de poursuivre ses études à l’Université Mentouri. 

C’est son passage dans la ville du Vieux rocher qui lui fera connaitre Ahmed Benyahia, qu’elle avait rencontré une première fois dans les années 1970, avant de le revoir plus tard à l’occasion d’expositions, au Musée des beaux arts d’Alger puis chez lui à Constantine. Elle aura également l’occasion de participer à l’organisation de son exposition grandiose lors de l’évènement Constantine capitale de la culture arabe en 2015. 

Spécialiste dans l’histoire de l’art, consacrant ses recherches à plusieurs artistes peintres Algériens, elle a présenté au public une conférence qui a révélé plusieurs aspects jusque là méconnus de la vie d’Ahmed Benyahia, même parmi ceux qui l’ont connu de très prés. Une vie très riche qui devra servir de modèle pour les jeunes artistes peintres. 

L’exposition intitulée «Constantine, l’amour d’une vie» organisée par l’Institut français d’Algérie à Constantine s’étalera jusqu’au 1er juillet. Il faut absolument aller la découvrir.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.