Fateh Boutbig, président du Front El Moustakbal : «La question de la présidentielle sera tranchée par le conseil national»

18/01/2024 mis à jour: 22:06
2131
Photo : D. R.

Première sortie publique du nouveau président du Front El Moustakbal.  Fateh Boutbig a décliné hier,  lors d’une conférence de presse animée au siège du parti, sa feuille de route  sur la base de laquelle il a été plébiscité vendredi dernier par les participants au 3e congrès du parti.

Boutbig prône la «continuité» mais avec une nouvelle vision, et se défend d’être un parti centriste qui place l’Algérie au-dessus de tout.

Il dit soutenir, «loin du discours de complaisance», toutes les réformes initiées par le chef de l’Etat. «Nous croyons en l’action institutionnelle et nous avons le processus des réformes pour leur concrétisation sur le terrain.

Notre objectif principal est la construction d’une Algérie forte loin de la radicalité et du nihilisme», a soutenu Boutbig. 2024 est une année électorale par excellence, puisque l’élection présidentielle est prévue pour décembre de l’année en cours. Le Front El Moustakbal a pour tradition de présenter un candidat à ces joutes.

A la question de savoir si le parti va rééditer ce scénario  ou s’il soutiendra un autre candidat, Boutbig  répond  que c’est au conseil national du parti de trancher cette question, d’autant que le congrès a confié, précise-t-il, à cette instance le pouvoir décisionnel. «Soutenir ou présenter un candidat à cette élection n’est pas en soi notre objectif.

Toutefois, cette question fera l’objet de débat au sein du parti. Et au moment opportun, le conseil national se prononcera sur le sujet». A propos du projet de loi sur les partis politiques, le conférencier espère que ce texte  prendra en charge les préoccupations des formations politiques et répondra aux aspirations de la classe politique.

Invité à donner des détails sur le mouvement de redressement initié la veille de la tenue du congrès par de jeunes militants contre Abdelaziz Belaid, l’ancien président du parti, Boutbig est convaincu  que cela dénote de la bonne santé du parti, tout en réfutant l’idée d’une action de «redressement».

«Nous sommes une formation disciplinée»

«Il n y a pas eu de mouvement de redressement mais plutôt un débat et des échanges de points de vue, c’est d’ailleurs l’essence d’un parti politique. Nous sommes une formation disciplinée  qui croit en l’alternance politique au pouvoir et, par ricochet, au  poste de responsabilité.»

Le nouveau président d’El Moustakbal a renouvelé dans ce sens son «attachement permanent» et sa «fidélité» «aux positions et fondements clairs» du parti créé il y a de cela 12 ans et surtout son attachement à l’idée de l’alternance politique au pouvoir  pour parvenir à un développement réel. «Au Front El Moustakbal, nous adhérons aux positions et principes fondateurs du parti et nous ne nous en détournerons jamais».

Et à Boutbig d’appeler à la nécessité de «resserrer les rangs pour une Algérie nouvelle, au vu du contexte actuel du pays». Pour le successeur d’Abdelaziz Belaid, le Front El Moustakbal, «et par la grâce de ses militants, constitue un phare et une tribune dans laquelle le peuple exprime ses revendications et ses principes».

L’orateur a insisté dans ses réponses sur son engagement à «construire le parti génération après génération, avec le souci permanent de l’Algérie d’abord et de l’Algérie pour toujours», exprimant sa «disponibilité à s’engager dans toute initiative politique sérieuse et efficace, dans l’intérêt de l’Algérie».

«Nous participerons à toutes les initiatives politiques qui feront avancer l’Algérie  sur la voie du développement et qui visent à renforcer le front national. Nous devons, cependant,  être prudents sur les modalités  de coopération loin de la radicalité  dans le traitement des questions nationales», a plaidé Boutbig.

Ce dernier est revenu sur le 3e congrès  dont les travaux  ont été clôturés samedi dernier en fin de journée. Pour le président du Front El Moustakbal, ces assises de trois jours étaient un «succès à tous les égards», mettant en avant le fait que ce rendez-vous organique s’est déroulé «dans la transparence et le calme».  

Copyright 2024 . All Rights Reserved.