Exportations de GNL : L’Algérie consolide sa position en Europe

19/02/2024 mis à jour: 10:21
1378
L’Algérie est un partenaire fiable de l’Union européenne en matière d’énergie - Photo : D. R.

En matière de gaz livré par gazoducs, le rapport du GECF avait indiqué qu’en 2023, l’Algérie a fourni 19% du gaz naturel à l’UE, juste derrière la Norvège, qui totalise une part de marché de 54%, alors que la Russie s’est classée à la troisième place (17%).

En plus de ses envois par gazoducs, l’Algérie a fourni 13% des besoins européens en GNL en un mois, selon les données de S&P Global Commodity Insights. Notre pays augmente ainsi progressivement ses exportations de GNL, qui a connu en 2023 une croissance de 25%, selon les récentes données rendues publiques par le Forum des pays exportateurs de gaz (GECF).

L’Algérie a été «le deuxième pays exportateur de gaz naturel par gazoducs vers l’Union européenne (UE) en 2023, avec une augmentation significative de ses exportations de gaz liquéfié (GNL)», note le rapport mensuel du mois de janvier 2024 publié par le GECF, qui indique les Etats-Unis arrivent en tête avec 123 cargaisons, suivis par l’Algérie en deuxième position, avec 54 cargaisons.

Le mois de décembre a connu une «croissance remarquable» des exportations de GNL des Etats membres et observateurs du forum de 3,8 % sur une base annuelle, pour atteindre 18,03 millions de tonnes.

Il s’agit des exportations mensuelles les plus élevées de GNL pour les membres du GECF depuis janvier 2020, indique le rapport, précisant que le nombre total d’expéditions de GNL dans le monde a atteint les 6266,56 expéditions en 2023. La Norvège a enregistré le plus fort taux d’augmentation des exportations de GNL l’année dernière (+59%), suivie par l’Algérie (+25%) et le Pérou (+22%).

Selon les données de S&P Global Commodity Insights, les quantités totales livrées en Europe se sont élevées à 5,08 millions de tonnes au cours du mois clos le 16 février. Les Etats-Unis représentaient 50% des importations totales, tandis que la Russie en fournissait 18%, l’Algérie 12%, le Qatar et la Norvège fournissant respectivement 5%.

Les volumes de février étaient destinés à la Turquie (860 000 tonnes), à la France (750 000 t), aux Pays-Bas (680 000 t), à l’Espagne (650 000 t), au Royaume-Uni (420 000 t), à la Belgique (300 000 t), à l’Italie (590 000 t), à la Pologne (170 000 t), à l’Allemagne (170 000 t), au Portugal (130 000 t), à la Grèce (70 000 tonnes), à la Croatie (70 000 t), à la Finlande (70 000 t) et à la Lituanie (60 000 t).

En matière de gaz livré par gazoducs, le rapport du GECF avait indiqué qu’en 2023, l’Algérie a fourni 19% du gaz naturel à l’UE, juste derrière la Norvège, qui totalise une part de marché de 54%, alors que la Russie s’est classée à la troisième place (17%).

La moyenne mensuelle en 2023 des exportations de l’Algérie vers l’UE a atteint 2,41 milliards de mètres cubes, contre une moyenne de 7 milliards de mètres cubes pour la Norvège et 2,3 milliards de mètres cubes pour la Russie.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.