Entrepreneuriat solidaire dédié au Sud : L’incubateur «Foras» lancé

15/02/2024 mis à jour: 22:06
1412
Noureddine Benbraham, président de l’Observatoire national de la société civile - Photo : D. R.

L’objectif affiché par cette initiative supervisée par Noureddine Benbraham, président de l’Observatoire national de la société civile, est de renforcer le développement de l’entrepreneuriat et le développement durable en activant les mécanismes de l’esprit entrepreneurial social et solidaire chez les jeunes porteurs de projets.

La wilaya de Ouargla a abrité cette semaine la cérémonie de lancement du projet «Foras» visant à soutenir et accompagner les porteurs de projets et les initiatives juvéniles. Initié par l’association nationale «Adwaa Rights», en partenariat avec la Banque Essalam, ce projet appuiera, dans sa phase initiale, une première cohorte de 10 projets lauréats représentants plusieurs wilayas du Sud, dans le cadre d’un incubateur de l’entrepreneuriat social.

L’objectif affiché par cette initiative supervisée par Noureddine Benbraham, président de l’Observatoire national de la société civile, est de renforcer le développement de l’entrepreneuriat et le développement durable, en activant les mécanismes de l’esprit entrepreneurial social et solidaire chez les jeunes porteurs de projets en incubant des projets.

L’idée étant de généraliser les initiatives positives. Dans le cadre du programme d’incubation, un cycle de formation dédié à la gestion de projets et des rencontres interactives reliera les porteurs de projets à des comités locaux composés d’experts spécialisés qui apporteront leur expertise et conseils judicieux aux jeunes entrepreneurs.

Le projet «Foras» pour le soutien et l’accompagnement des porteurs de projets et des initiatives juvéniles voudrait atteindre le plus grand nombre de wilayas du sud du pays et se focalisera, dans un premier temps, sur celles du Grand Sud, telles que Tamanrasset, Illizi, Djanet, Béchar, Tindouf, Adrar, In Salah, In Guezzam mais aussi celles du nord du Sahara, telles qu’El Goléa, Ghardaia et Ouargla.

Les secteurs économiques de la première cohorte de projets incluent l’industrie de transformation, les industries traditionnelles et artisanales, notamment féminines, l’agriculture et l’innovation, le tourisme et l’environnement.

Le lancement de l’incubateur a permis de discuter les moyens et mécanismes d’intégration de la société civile dans l’économie solidaire et la responsabilité sociétale des entreprises activant dans la région mais aussi l’implication de l’université dans le processus.

L’expérience de l’incubateur de Ouargla a été présentée à l’occasion dans son volet d’accompagnement des porteurs de projets universitaires. Le représentant de la Banque Essalam, partenaire du projet, a également mis en exergue les opportunités de financement bancaire offertes par son institution, afin de concrétiser les meilleures idées de projets retenus par l’incubateur dans cette phase cruciale où les jalons d’une économie durable et solidaire portée par les jeunes sont lancés par différents incubateurs qui misent sur l’esprit d’initiative et la volonté d’opérer un changement positif dans les mentalités afin d’enclencher un développement économique et générer des emplois. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.