Début aujourd’hui du 13e Festival local du théâtre professionnel de Sidi Bel Abbès : Six pièces en compétition pour un ticket à la finale du FNTP

07/12/2023 mis à jour: 07:33
1200

La 13e édition du Festival culturel local du théâtre professionnel de Sidi Bel Abbès aura lieu du 7 au 10 décembre.

Ce festival devait se dérouler en octobre 2023 mais a été reporté en raison de la suspension des activités artistiques festives en Algérie en raison de la situation dramatique à Ghaza. L’ouverture se fera au Théâtre régional de Sidi Bel Abbès (TRS) à la place du 1er Novembre au centre de la ville avec un spectacle extra muros exécuté par la fanfare de la Protection civile de l’unité nationale d’entraînement et d’intervention de Dar El Beïda d’Alger. 
 

Les travaux  artistiques de cette unité seront exposés dans le hall du TRS. Les douze ans du festival feront également l’objet d’une exposition pour rappeler un parcours commencé en 2007. Un débat est prévu sur ce parcours, vendredi 8 décembre, à 10h, au niveau du TRS, en présence d’artistes et d’universitaires pour discuter et analyser l’expérience des troupes, des coopératives et des associations qui ont participé à cette manifestation culturelle depuis son lancement. 
 

La soirée d’ouverture sera marquée par un hommage rendu aux comédiens Benabdallah Djellab, Souad Sebki et Abderrahmane Ikariouane. L’artiste Sid Ahmed Ghrazerib, l’un des fondateurs de la célèbre troupe théâtrale El Kalima de Sidi Bel Abbès, sera honoré à titre posthume. Azikatou el abtal (les ruelles des héros), un spectacle mis en scène par Mohamed Belkaissaria d’après le texte de Abdelhalim Raïs, produit par l’équipe artistique de la Protection civile, sera présenté lors de la même soirée.
 

Débats critiques sur les pièces

Six pièces sont en compétition : Dar rabbi (La maison de Dieu) de Mohamed Mouffek Lamine de l’association Murustaga de Mostaganem, Douar el amyane (le village des aveugles) de Mohamed Mustapha Yahiaoui de l’association Théâtro de Tiaret, Rissalat maridh (Lettre d’un malade), d’Abdesselam Mohamed de l’association El Icha’a de Miliana, Plasma, de Saïd Zakaria de l’Association Mohamed Benmohamed de Mostaganem, Naker Lahssan de Youcef Taouint du Mouvement théâtral de Koléa (MTK) et Africa 45 60 de Adel Touil de l’association El Moudja de Mostaganem. 

Les spectacles sont présentés tous les jours à 15h et 18h au niveau de la grande salle du TRS sauf la pièce Rissalat maridh sera proposée au public, samedi 9 décembre, à 11h au même endroit. 
Présidé par Azouz Benomar, le jury est composé également de Abdelhalim Bouchraki, Tounès Aït Ali, Hakim Hadidi et Chikhaoui Hadj Houari. Abdelkrim Gheribi de l’université de Tamanrasset et Djazia Fergani de l’université d’Oran feront chaque jour une lecture critique académique des spectacles. 

Chaque jour, à 10h, au niveau de la salle portant le nom du régisseur Karim Hmimed au niveau du TRS, des débats seront organisés pour discuter sur les pièces en compétition, animés par Baroudi Fekira (université de Tlemcen), Kadour Hamdani (université d’Alger) et Abdelghani Mahmoudi (artiste). 

Trois ateliers de formation sont au programme sur le métier du régisseur, sur les techniques de l’éclairage et du son et sur l’expression corporelle. Des ateliers ouverts aux étudiants en arts dramatiques de l’université de Sidi Bel Abbès. Pour rappel, la troupe, qui décroche la première place, se qualifie à la compétition du 16e Festival national du théâtre professionnel d’Alger (FNTP) qui aura lieu du 22 au 31 décembre  au Théâtre national Mahieddine Bachtarzi à Alger (TNA). 

Une quinzaine de pièces doivent participer au FNTP, le plus grand rendez-vous théâtral annuel en Algérie. 


 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.