Concours d’accès au grade de maître-assistant : Le MESRS recrute 2000 hospitalo-universitaires

13/01/2024 mis à jour: 23:18
1498
Photo : D. R.

Avec la prolongation du délai de clôture de cette opération, les postulants pour l’accès au grade de maître-assistant hospitalo-universitaire ont jusqu’à demain pour déposer leurs candidatures.

Il y a deux mois, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS) en avait fait l’annonce conformément à l’arrêté n°1717 du 21 décembre 2023 portant ouverture d’un concours sur épreuves en vue de l’accès au grade de maître-assistant hospitalo-universitaire.

Prévue pour la mi-décembre, la deadline des dépôts des dossiers de candidature a été décalée. «Il est porté à la connaissance des titulaires de diplôme d’études médicales spéciales (DEMS) ou d’un diplôme reconnu équivalent souhaitant faire acte de candidature en vue de l’accès au grade de maître-assistant hospitalo-universitaire, que la période de dépôt des candidatures prévue du mercredi 15 novembre 2023 au mardi 12 décembre 2023 est reportée du dimanche 17 décembre 2023 au dimanche 14 janvier 2024», a indiqué la tutelle.

Le concours est ouvert aux candidats justifiant, à la date de signature de l’arrêté, du diplôme d’études médicales spéciales ou d’un diplôme reconnu équivalent dans la spécialité postulée. Le département de Kamel Beddari a appelé, au mois de juin 2023, les titulaires de doctorat et de magister non salariés, qui se sont inscrits sur la plateforme numérique pour leur recensement, à déposer leur dossier aux fins de recrutement.

Une opération d’embauche massive pour l’année universitaire en cours qui a bénéficié à près de 10 000 diplômés du 3e cycle. Elle sera suivie, en ce début d’année, par une action similaire, mais de moindre envergure, à l’effet d’étoffer le cadre pédagogique et professionnel en milieu hospitalier dont les dispositions ont été prises en amont.

En effet, en septembre dernier, le ministère a ouvert 14 annexes de facultés de médecine dont l’objectif est «de réduire la pression sur les facultés de médecine, de créer une formation médicale de qualité et d’améliorer la couverture et les soins sanitaires». Ainsi, le nombre de postes de maîtres-assistants à pourvoir au titre du concours en question est de 2255 dont 320 postes au titre de la santé militaire.

Ils seront répartis par structure hospitalo-universitaire et spécialité. Selon les informations communiquées par le MESRS concernant ce point, 68 structures en sont concernées dont 14 centres hospitalo-universitaires (CHU), 19 établissements publics-hospitaliers (EPH) et 30 établissements hospitaliers spécialisés (EHS) dont 5 centres anti-cancer (CAC).

Les nouveaux maîtres-assistants seront  affectés dans 15 wilayas, à savoir : Alger, Blida, Tizi Ouzou, Béjaïa, Oran, Sidi Bel Abbès, Tlemcen, Mostaganem, Constantine, Annaba, Batna, Sétif, Ouargla, Adrar et Béchar. Des affectations qui  prendraient en compte les facteurs démographiques et les déficits en spécialités médicales.

Pour la wilaya d’Alger, 15 établissements, dont 4 CHU, seront renforcés par 187 hospitalo-universitaires, Oran par 50, Constantine 43, Ouargla 16. Pour les admis au concours, la tutelle les enjoint d’intégrer leurs postes professionnels dans les délais impartis, faute de quoi des mesures coercitives seront prises à leur encontre.

«Tout candidat admis n’ayant pas rejoint le poste auquel il est affecté dans un délai d’un mois, à compter de la date de notification de la décision d’affectation, perd le bénéfice de son admission. Il ne pourra se présenter à un nouveau concours avant l’expiration du délai de 3 ans», avertit la tutelle.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.