Cellule de veille de l’UGCAA à Constantine : Disponibilité satisfaisante des produits alimentaires

11/02/2024 mis à jour: 02:11
1638

Le mois du ramadan approche et les autorités de la wilaya de Constantine s’affairent à mettre en place un dispositif spécial pour garantir un approvisionnement régulier en produits alimentaires et une maitrise des prix. 
 

Dans cette perspective, l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) a procédé il y a environ trois mois à l’installation d’une cellule de veille pour assurer la disponibilité des denrées alimentaires. «Nous avons commencé nos sorties sur terrain depuis 70 jours exactement. 

Cette action, qui entre dans le cadre des préparatifs du mois de carême, a visé la sensibilisation de tous les commerçants de la wilaya. Nous avons fait le porte-à-porte dans chaque commune, afin d’inciter les commerçants à réduire la marge bénéficiaire de 2 à 10%, dépendamment du produit concerné et s’il est subventionné ou non», a déclaré à El Watan Abdelaziz Bouguerne, membre du bureau de la wilaya de Constantine de l’UGCAA et chargé de l’administration. Et de poursuivre que cette opération a été organisée conjointement avec la direction du commerce. 

Cette dernière s’est chargée également de la sensibilisation des fournisseurs qui distribuent les produits de base et de large consommation à l’instar de l’huile de table, la semoule, les légumineuses et autres. Selon notre interlocuteur, ces fournisseurs se sont engagés à assurer la disponibilité durant le ramadan. 

D’ailleurs, jusqu’à présent une disponibilité satisfaisante de produits alimentaires avec des prix relativement abordables a été déjà constatée dans les différents marchés de la wilaya. 

Espérons que cela dure au cours du ramadan. Ce n’est pas tout. Dans le but de réduire les coûts des denrées alimentaires, les communes se sont engagées d’assurer des espaces gratuitement au profit des fournisseurs, commerçants et artisans, afin d’installer les marchés de proximité (Aswak Errahma). «Les occupants ne payeront pas le loyer. 

C’est gratuit ! Mieux encore, nous avons envisagé d’installer au minimum deux marchés dans chaque daïra. A titre d’exemple, la commune de Hamma Bouziane sera dotée de trois marchés de proximité, deux à installer dans la ville de Didouche Mourad, un à Ibn Ziad, un à Messaoud Boudjeriou et trois à Ali Mendjeli», a souligné M. Bouguerne. 

La viande blanche entre 450 et 500 DA

Pour la ville de Constantine, les autorités prévoient l’ouverture de 5 marchés, dont trois sites ont été proposés et validés. 

Il s’agit du siège de l’UGTA à la rue Chitour Amar, du marché de la cité des Martyrs dans le secteur urbain de Boudraa Salah et la gare routière ouest de Boussouf. Mais la disponibilité voire la cherté de la viande, notamment rouge, demeure un véritable souci pour le consommateur.  Abdelaziz Bouguerne a affirmé à El Watan que le premier quota de la viande rouge devrait être disponible à partir de mercredi 7 février pour le prix de 1300 DA le kilo. 

Dans chaque daïra, l’on a désigné deux boucheries répondant aux normes d’hygiène et respectant les conditions frigorifiques pour vendre cet arrivage de viande rouge. Par ailleurs, le prix de la viande blanche restera le même, soit  entre 450 et 500 DA le kilo. 

Les légumineuses seront disponibles, selon les dires de notre interlocuteur, à partir de la semaine en cours. «Toujours pour assurer la disponibilité des produits avec la préservation du pouvoir d’achat en ce mois, la production du lait a augmenté à 100%. Ces mesures ont concerné une grande partie des produits alimentaires, y compris les noix qui sont actuellement à partir de 900 DA et les amendes à 1600 DA. 

Nous veillons à ce que l’Aid soit à la portée de tout le monde aussi. La pomme de terre, nous avons un stock assez suffisant », a expliqué M. Bouguerne, indiquant que les prix des fruits et des légumes dépendront à leur part de l’offre et de la demande. 

Ce travail de la cellule se poursuivra jusqu’à la fin du Ramadhan, avec une remise d’un prix symbolique aux commerçants engagés pour les encourager. En cas de dépassement, les citoyens sont appelés à contacter la direction du commerce pour signaler toutes les infractions constatées.     
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.