Après les dégâts provoqués par les intempéries : Forte mobilisation pour rétablir le trafic routier à Tipasa

28/05/2023 mis à jour: 15:37
2551
Les dernières pluies ont causé d'importants dégâts dans certaines communes de la wilaya de Tipasa - Photo : El Watan

Les habitations endommagées par la furie des eaux et les véhicules charriés par les «oueds» au niveau des quartiers, illustrent la violence des pluies diluviennes qui se sont abattues mercredi en fin d'après-midi et jeudi en début de matinée.

Au lendemain des fortes intempéries qui ont cédé place à un décor de désolation dans plusieurs communes de la partie est de la wilaya de Tipasa, une forte mobilisation s’en est suivie pour rétablir le trafic routier dans les zones sinistrées. En effet, les services de la wilaya de Tipasa ont mobilisé tous leurs moyens matériels et humains, appuyés par des engins mis à disposition par des opérateurs locaux, alors que des citoyens se sont portés volontaires pour déblayer les axes routiers.

Des actions visant à faciliter le travail des services techniques et de la Protection civile ont été menées. Les habitations endommagées par la furie des eaux et les véhicules charriés par les «oueds» au niveau des quartiers, illustrent la violence des pluies diluviennes qui se sont abattues mercredi en fin d'après-midi et jeudi en début de matinée. Le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales a, aussitôt, créé une cellule de crise à la suite des inondations.

«Quelque 250 engins et plus de 300 ouvriers et techniciens se sont rendus sur les différents sites touchés par les intempéries», a déclaré Boucetta Aboubakr Essedik, wali de Tipasa, pour qui l’objectif premier est «de libérer les axes routiers au niveau de la voie express Alger-Tipasa et à l’intérieur des localités afin de faciliter l’accès des secouristes». Les wilayas limitrophes «continuent d’apporter leur aide et de participer aux opérations de déblaiement et d’ouverture des routes, en application des orientations émises par le ministre de l’Intérieur», a-t-il souligné.

Les services de la wilaya ont déjà entamé, a-t-il précisé, l’opération de recensement des infrastructures de base endommagées au niveau des nombreuses communes touchées afin de pouvoir évaluer rapidement les dégâts. Contacté hier, le directeur des travaux publics (DTP) de la wilaya a affirmé : «La voie express est totalement ouverte. Nous nous attelons à nettoyer les accotements au niveau des RN 11 et 67.»

Il a, par ailleurs, ajouté que les daïras et les APC sont mobilisées pour nettoyer les axes routiers urbains des gravats et de la boue charriés. «Nous allons lancer une vaste opération au niveau du port de Khemisti, le bassin ayant été enseveli par un impressionnant volume de gravats, de boue et d’objets hétéroclites charriés par les eaux pluviales», a-t-il dit. «Et, cela, dans le but de dégager les embarcations des pêcheurs. Nous sommes toujours mobilisés sur le terrain.» 

Les marins-pêcheurs du port de Khemisti pris en charge

À la suite des intempéries enregistrées, jeudi dernier, dans la wilaya de Tipasa, le gouvernement vole au secours des marins-pêcheurs de l'abri de pêche de Khemisti, a annoncé, avant-hier à Tipasa,  Ahmed Bidani, ministre de la Pêche et des Productions halieutiques. Ce dernier s’exprimait au terme de sa visite en compagnie du wali de Tipasa, Aboubakr Esseddik Boucetta, au port de Khemisti pour s’enquérir de l'ampleur des dégâts occasionnés.

Les services du département de la pêche procédaient «à une évaluation préliminaire en tant que  mesure d'urgence (à court terme), en effectuant un recensement précis des pertes subies par chaque marin-pêcheur, au cas par cas», a-t-il relevé, ajoutant que «les autorités de la wilaya s'attellent, de leur côté, au nettoyage du port et à la réouverture des routes en remorquant les navires de pêche avant de prendre  des décisions appropriées et efficaces».

Le ministre a déclaré qu'il était nécessaire, sur le moyen et long terme, de prendre des mesures pour prévenir de tels incidents à  l'avenir en raison de l'érosion des sols et des écoulements des eaux, tout en  intensifiant les efforts dans le cadre du projet de déblaiement du bassin  du port. Pour sa part, le wali, Aboubakr Esseddik Boucetta, a annoncé qu’une caravane d'aide logistique, composée de camions et d'engins en provenance des wilayas d'Alger, de Blida et de Aïn Defla, était arrivée, avant-hier à Tipasa, en soutien aux efforts de nettoyage.

Ces aides, qui s'inscrivent «dans le cadre de la solidarité entre les wilayas, se poursuivront en cas de nécessité», a-t-il souligné, relevant que «la situation est stable et maîtrisée. Les routes  ont été rouvertes et l'alimentation en électricité a été rétablie». Les pluies diluviennes, qui ont entraîné des  obstructions et l'effondrement de certains bâtiments, outre l'élévation du niveau d'eau dans les rues, ont touché sept communes relevant des daïras de Fouka, Koléa et Bousmaïl, a-t-il détaillé. Selon lui, l’évaluation des dommages est en cours. Hocine L.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.