31e édition du Festival de documentaires du Royaume-Uni : Le cinéma palestinien présent

12/06/2024 mis à jour: 19:47
989
La vie est belle de Mohamed Jabaly

A travers un communiqué qui nous a été adressé, le Palestine Film Institute (PFI), sis à Ramallah en Palestine occupée, annonce sa participation au principal Festival de documentaires du Royaume-Uni qui se tient du 12 au 17 juin à Sheffield, ville située au nord de l’Angleterre.

 

Cette manifestation a la réputation d’être l’un des marchés les plus influents au monde pour les projets documentaires dont l’ambition déclarée est de «remettre en question les frontières du documentaire à travers un programme qui défie les tendances, apporte de la diversité et enrichit le débat, et invite le public à s’engager dans des expériences et des histoires de différentes parties du monde».

 Pour se convaincre de sa réelle notoriété, et de son attractivité, il suffit de rappeler que l’édition 2023 a connu 37 premières mondiales, 20 premières internationales, 10 premières européennes, 47 premières britanniques et 8 films rétrospectifs, provenant de 52 pays de production. Pour cette année, en plus d’un programme de plus de 100 projections de films, le festival propose également une multitude d’expositions, d’installations immersives, de panels et de conférences inspirantes avec des noms célèbres. 

A cet égard,  le PFI rappelle avoir saisi cette opportunité parce que conscient que les arts et la culture palestiniennes, et son cinéma en particulier, jouent un rôle majeur dans la perpétuation du récit national palestinien au cours des 76 dernières années, sachant que les huit derniers mois «ont mis en évidence le grand combat auquel nous sommes confrontés en tant que Palestiniens, rien que pour exister». De la sorte, «dans le contexte du génocide actuel et de la guerre en cours contre l’identité et le récit palestiniens le Palestine Film Institute  souligne l’importance de soutenir les films et les récits palestiniens dans les forums internationaux». 

Aussi, en collaboration avec Sheffield DocFest, le PFI présente quatre documentaires en cours dans le cadre du Palestine Showcase : «Cette opportunité permet aux cinéastes et aux producteurs de présenter leurs longs métrages documentaires actuellement en production aux décideurs, aux programmateurs de festivals, aux coproducteurs et aux collaborateurs potentiels, offrant ainsi une plateforme permettant aux réalisateurs de s’engager avec la communauté cinématographique mondiale et de participer aux événements de l’industrie». 

Ces projets de production concernent Pas à sa place, Ghassan Abou Sita, le héros réticent, Jénine et la Nakba entre nous et Yousra avec pour réalisateurs respectivement Mohammed Al-Majdalawi, Carole Mansour, Husni Serein et Salim Abou Jabal. Pour le second volet de la participation palestinienne, il y a la projection de La vie est belle de Mohamed Jabaly, Aucune autre terre par Basel Adra, Yuval Abraham, Rachel Szor et Hamdan Ballal, Trois promesses de Yousef Srouji et enfin La Palestine dansante de Lamees Almakkwy.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.