Zones d’ombre dans la wilaya de Constantine : Des caravanes pour la promotion de la santé

20/02/2024 mis à jour: 20:08
1402
Les équipes comptent des médecins spécialistes et des paramédicaux ( Photo : el watan )

La direction de la santé et de la population de la wilaya de Constantine (DSP) a donné, hier matin, le coup d’envoi de la première phase de la troisième édition des caravanes dirigées pour la promotion de la santé dans les zones isolées, plus connues par les zones d’ombre.

 Sous le slogan «Votre service est notre devoir et votre santé est notre responsabilité», cette initiative se déroulera sous forme de sorties sur terrain des équipes médicales mobiles vers les zones isolées, et s’étalera du 19 février au 3 mars 2024. 

Cette première phase couvrira la population vulnérable d’environ 60 zones isolées, réparties sur plusieurs communes de la wilaya. La caravane a pris son départ à partir de la localité de Tafrent dans le secteur de Djebel El Ouahch, commune de Constantine. L’objectif de la campagne est de mettre en œuvre les instructions ministérielles relatives à la prise en charge sanitaire des populations des zones reculées.

 Les médecins mobilisés, dont 13 spécialistes, et les paramédicaux vont assurer des consultations et des examens médicaux spécialisés au profit des habitants ciblés n’ayant pas les moyens de se faire ausculter dans les établissements de santé répartis à travers la wilaya et situés loin de leurs maisons. 

Parmi les spécialistes sollicités dans cette caravane, il y a ceux de la gynécologie-obstétrique, la pédiatrie, la médecine interne, la chirurgie dentaire, la psychiatrie, la cardiologie, la rhumatologie, la pneumologie ainsi que des médecins en psychologie clinique. 

Le programme national de vaccination des enfants sera également proposé dans ces zones qui manquent d’infrastructures sanitaires permanentes pour garantir des services de santé de qualité. Ainsi, 13 médecins spécialistes, dont 7 affectés au CHU Dr de Benbadis, en plus de médecins généralistes, des infirmiers et des paramédicaux ont été mobilisés. Pour rappel et en ce qui concerne le bilan des deux premières éditions de ces caravanes, il a été évalué par les services de la DSP de positif. 

D’ailleurs, un total de 6242 examens ont été effectués dans 199 zones, durant la première édition qui s’est étalée du 4 octobre au 14 décembre 2021. Pour ce qui est de la deuxième édition, lancée entre le 22 mars 2022 et le 31 mai 2023, les équipes médicales du secteur ont assuré 6235 examens généraux et spécialisés ainsi que des actions de sensibilisation au niveau de 197 zones rurales et enclavées. 

Les services offerts durant les trois éditions incluent des consultations médicales, des examens de laboratoire et des dépistages de maladies chroniques. Des actions de sensibilisation ont été également menées, en collaboration avec la société civile, sur des thématiques telles que l’hygiène, la nutrition et la prévention des maladies. La particularité de cette dernière édition est la facilitation de l’accessibilité à tous les services. D’ailleurs,  les actions des Etablissements de santé de proximité (EPSP) seront organisées en collaboration avec les hôpitaux. 

En plus, les médecins ne se contenteront pas de prescrire des ordonnances, mais les malades seront pris en charge au niveau des établissements de santé ou bénéficieront de soins à domicile. Des examens de scanner, de radio et des analyses seront assurés au niveau des établissements hospitaliers au profit des malades examinés. 

Dans sa déclaration à la presse, Dr Lynda Boubguira, chargée de la gestion de la DSP de Constantine, a estimé que les malades dans ces zones seront prioritaires dans la prise en charge au niveau des hôpitaux. D’autant plus, la DSP prévoit d’évaluer et relever les besoins en matière de salles de soins afin de les transférer au wali et aux communes.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.