Zones d’ombre dans la commune de Zighoud Youcef Constantine) : Les habitants de Beït Djazia vivent toujours l’isolement

05/11/2023 mis à jour: 16:50
1834
Le projet d’une route est attendu depuis 32 ans

Depuis trois années, les hautes autorités de l’Etat ont lancé un vaste programme de recensement des zones d’ombre à l’échelle nationale, pour répondre aux revendications des populations privées de routes, d’eau, d’électricité et de gaz. C’était la fin du calvaire pour de nombreuses mechtas enclavées dans diverses régions du pays, y compris dans la wilaya de Constantine. 
 

Ce n’est plus le cas pour les habitants de mechta Beït Djazia qui continuent de vivre le calvaire de l’isolement. Une souffrance au quotidien dont ils attendent toujours une fin. Dans une lettre adressée au wali de Constantine, dont nous détenons une copie, les habitants rappellent les faits. 

«Nous sommes un douar isolé du reste du territoire de la commune de Zighoud Youcef ; l’objet de notre requête concerne la réalisation d’une route sur 3 km reliant mechta Beït Djazia au CW Zighoud Youcef-Beni Oualbane à partir de l’intersection Belagoune et mechta Aïn Dalia», notent-ils. Rappelant l’historique de ce tronçon, les habitants soutiennent qu’il a été ouvert en 1991 avec la construction d’une passerelle en béton armé de 15 m sur 8 m sur l’oued Belaribi, mais le projet a été abandonné pour des raisons inconnues. 

Les pluies ont fini par dégrader l’ouvrage et la situation est revenue au point zéro plongeant tout le douar dans un isolement, dont la population continue de subir les conséquences jusqu’à ce jour. «Nous avons porté nos préoccupations au chef de la daïra de Zighoud Youcef qui nous a reçus dans son bureau le 22 février 2022 ; il s’est déplacé en personne sur les lieux pour constater de visu la situation. Depuis ce jour, il ne cesse de nous avancer des promesses qui n’ont jamais été concrétisées», notent-ils. 

Ils affirment avoir relancé leur revendication auprès du chef de daïra pour la réalisation de cette route à plusieurs reprises, dont la dernière en date a eu lieu le 20 juin 2022, mais sans suite. «Nous sommes le seul douar dans notre région à ne pas avoir bénéficié d’une route depuis trente ans, contrairement à mechta Aïn Dalia dont la route a été réalisée au mois de juillet 2023 ; nous souffrons énormément pour déplacer nos effets et le matériel nécessaire dans les travaux de l’agriculture sur 3 km depuis le carrefour Belagoune ; on ne vous décrit pas ce que nous endurons durant la saison des pluies», regrettent les habitants de mechta Beït Djazia, dans la commune de Zighoud Youcef. 

Le programme décidé par le président de la République au profit des zones d’ombre a apporté de l’espoir à cette population. «Mais lorsqu’on a demandé la réalisation de cette route pour notre mechta, on nous a informés que le programme en question a été clôturé», disent-ils. 

Les habitants sollicitent l’intervention du wali pour inscrire la réalisation de cette route, tant que les opérations réservées aux localités et communes prévoient le financement de ce genre de projets, afin de mettre fin à leur calvaire.                                                         
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.