Yémen : Quatre soldats tués dans un attentat

25/09/2023 mis à jour: 20:25
626

Quatre soldats yéménites ont été tués et trois autres blessés dans un attentat perpétré hier à Chabwa, une province du sud-est du Yémen, a annoncé un responsable des services de sécurité cité par l’AFP, en attribuant l’attaque à Al Qaïda.

«Une bombe placée au bord de la route par des éléments qui appartiennent probablement à Al Qaïda a explosé dans la localité de M’seynia (province de Chabwa) au passage d’un convoi militaire, tuant quatre soldats et en blessant trois autres», a déclaré ce responsable sous le couvert de l’anonymat. 
 

L’armée a confirmé l’attaque dans un communiqué, indiquant que la bombe a visé une de ses ambulances et tué quatre soldats. «Ce genre de crime ne fera que raffermir notre détermination à anéantir les terroristes et à nettoyer Chabwa des éléments criminels et extrémistes», a ajouté l’armée.
 

Selon le responsable des services de sécurité, des éléments armés d’Al Qaïda restent actifs dans cette zone du sud-est du Yémen sous contrôle des forces loyales au gouvernement.
 

Des chefs tribaux, inquiets de la présence de ces combattants extrémistes, se sont réunis récemment et ont appelé les autorités à les chasser de ce secteur. Le Yémen est depuis 2014 en proie à une guerre civile opposant le gouvernement aux rebelles houthis proches de l’Iran, qui a fait des centaines de milliers de morts et provoqué une grave crise humanitaire. 

Le conflit a pris une dimension internationale en 2015 avec l’entrée sur le front d’une coalition militaire menée par l’Arabie Saoudite, en soutien au gouvernement. Le chaos provoqué par la guerre a profité aux groupes djihadistes, notamment Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), considéré par les Etats-Unis comme la branche la plus dangereuse du réseau. 
 

Les attaques menées par ce groupe, tant contre les rebelles que les forces gouvernementales, ont toutefois reculé ces dernières années. 
 

Le Yémen, le pays le plus pauvre de la péninsule arabique, connaît une accalmie fragile depuis une trêve négociée par l’ONU en avril 2022.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.