Violences contre les Palestiniens en Cisjordanie occupée : Appel international à sanctionner les colons israéliens

16/12/2023 mis à jour: 05:04
347

Plusieurs pays ont fait part de leur préoccupation face au nombre accéléré d’attaques de colons israéliens contre les Palestiniens en Cisjordanie occupée, appelant «à la sanction des auteurs de ces actes».

Dans une déclaration conjointe, reprise jeudi soir par l’agence de presse palestinienne Wafa, «l’Australie, la Belgique, le Canada, le Danemark, la Finlande, la France, l’Irlande, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvège, l’Espagne, la Suède, la Suisse et le Royaume-Uni ont appelé l’entité sioniste à prendre des mesures immédiates et concrètes pour faire face aux niveaux élevés de violence coloniale en Cisjordanie occupée».

«Depuis le début du mois d’octobre, les colons ont commis plus de 343 attaques violentes, tuant 8 civils palestiniens, blessant plus de 83 autres et  forçant 1026 Palestiniens à quitter leurs maisons», ont relevé les signataires, soulignant que «les colons sionistes horrifient les communautés palestiniennes».

Les Etats susmentionnés  ont réitéré leur position selon laquelle les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée sont illégales en vertu du droit international et ont rappelé les obligations de l’entité sioniste en vertu du droit international, en particulier l’article 49 de la quatrième Convention de Genève.

Cette montée de la violence des colons sionistes contre les Palestiniens est inacceptable, et le gouvernement sioniste en tant que puissance occupante doit protéger la population civile palestinienne en Cisjordanie. «Les responsables d’actes de violence doivent également être traduits en justice», ont insisté les signataires.

Cette déclaration conjointe intervient alors qu’Israël continue ses agressions contre la Bande de Ghaza depuis le 7 octobre et qui ont fait plus de 18 000 martyrs et 51 000 blessés. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.