Université Oran1 : De nouvelles perspectives de formation

24/07/2022 mis à jour: 22:03
947
Photo : D. R.

L’université Oran1 Ahmed Ben Bella s’apprête à accueillir entre 4500 et 5000 nouveaux étudiants pour la saison 2022/2023, selon un communiqué rendu public par les responsables de cet établissement qui comptait l’année écoulée plus de 23100 étudiants en graduation (licence et masters).

Avec un taux de réussite estimé à 76%, ce sont également plus de 5 300 étudiants (toutes spécialités confondues) qui ont obtenu leurs diplômes dont 1711 en licence, 2319 en master et 1283 dans la faculté des sciences médicales avec 805 médecins, 367 pharmaciens et 111 chirurgiens dentistes. Ces derniers chiffres ne tiennent néanmoins pas compte des examens de rattrapage en médecine et en sciences exactes qui ont été reportés à septembre car leur programmation a coïncidé avec la tenue à Oran des jeux méditerranéens.

Dans ce domaine de la pédagogie, l’université Oran 1 compte lancer deux nouveaux projets de licence l’un professionnel concernant les méthodes d’analyse dans le contrôle de la qualité (sciences exactes et ses applications) et l’autre académique en biotechnologie végétale (faculté des sciences de la nature et de la vie). Quatre autres projets de formation en masters professionnels sont également prévus à la rentrée.

En ce qui concerne la recherche, le même bilan établi pour l’année universitaire écoulée fait état de 1271 étudiants inscrits en doctorat dont 518 en sciences et 753 pour le système LMD en plus de 2963 en résidanat. Dans le domaine de l’encadrement on apprend que 28 enseignants ont obtenu leur habilitation pour le rang de maitre de conférences catégorie «A» et 20 autres ont été promus en tant que professeurs d’enseignement supérieur.

L’université compte 72 laboratoires de recherche déjà impliqués dans des projets issus de différents programmes tels que le PRFU (242 projets entre 2018 et 2022). Pour l’année 2023, ce sont 83 nouveaux projets qui seront proposés. Sur le plan des relations extérieures, on apprend que 4 conventions ont été signées avec des universités étrangères et 9 autres avec des établissements nationaux. Le rapprochement avec le milieu socioéconomique s’est traduit par la signature de 7 conventions avec diverses entreprises.

L’université Oran 1 dispose également d’un incubateur pour accompagner les porteurs de projets et c’est dans ce cadre-là que 25 projets ont été accueillis durant la saison écoulée. Un projet de rénovation de l’ancien site (Es-Sénia) est inscrit pour améliorer les conditions d’accueil et de travail au même titre que la création d’un centre d’archives. 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer