Université de Batna : Jumelage avec l’Académie chinoise des sciences

04/06/2024 mis à jour: 06:06
774

Une convention de jumelage a été signée, dimanche 2 juin, entre l’université Mustapha Benboulaïd (Batna 2) et l’Académie chinoise des sciences en présence de chercheurs et cadres des deux institutions et du wali de Batna, Mohamed Benmalek.

 L’occasion a donné lieu également à la signature d’un accord spécial entre l’Institut de la terre et de l’univers de l’université Batna 2 et l’Académie d’innovation pour la science et la technologie des mesures de précision dans le cadre du projet international de recherche sur la gestion intégrée des risques majeurs à l’heure des changements climatiques. 

Pr Hassan Smadi, recteur de l’université de Batna 2, située dans la commune de Fesdis, a indiqué que cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme de coopération et d’échange scientifique avec cette université scientifique et technique chinoise en vue d’élargir les perspectives de recherche pour les étudiants chercheurs et les enseignants spécialisés. 

«Ce jumelage permettra de bénéficier des expériences chinoises dans les divers domaines scientifiques et les technologies modernes de précision et leurs multiples applications, notamment celles relatives aux risques majeurs, dont les séismes», a-t-il ajouté. 

De son côté, Chengshun Liu, vice-recteur de l’Académie chinoise des sciences, a souligné l’importance de ce jumelage pour le renforcement de la coopération bilatérale entre l’Algérie et la Chine particulièrement dans le domaine du transfert des technologies développées et la gestion intégrée des risques majeurs. 

«Le choix de l’université de Batna 2 est le fruit d’un échange académique fructueux entre les deux parties à travers plusieurs publications scientifiques ayant conduit à la coopération entre des chercheurs de l’académie et de l’université Batna 2», a indiqué Pr Risheng Chu, directeur-adjoint de l’Académie d’innovation pour la science et la technologie des mesures de précision. 

Ce dernier ajoutera que des efforts sont déployés pour le transfert de la technologie de la Chine vers l’Algérie dans les domaines de spécialités. 

Selon le directeur de l’Institut de la terre et de l’univers de l’université de Batna, Dr Habibi Yahiaoui, cette coopération assurera l’ouverture future d’une formation doctorale dans le domaine de la gestion des risques majeurs en coordination avec des chercheurs chinois en plus de la coopération scientifique et l’échange des expériences. 

Dans son intervention, le wali de Batna a salué l’initiative qui constitue un plus pour la recherche scientifique locale et nationale, permettant d’ouvrir de larges horizons aux étudiants et aux chercheurs, estimant que la coopération dans ce domaine contribue au développement des connaissances des spécialistes ,de l’université et à l’acquisition d’expériences nouvelles qui leur offrent la possibilité de contribuer à contenir l’impact des changements climatiques. 

L’occasion a donné lieu à la distinction de l’étudiant Lotfi Benmerabi de l’université de Batna 2, un des lauréats du grand concours international Huawei organisé dans la ville chinoise de Shenzhen.                     

Copyright 2024 . All Rights Reserved.