Turquie : importante manifestation nationaliste «contre le terrorisme du PKK et d'Israël»

01/01/2024 mis à jour: 03:28
1084

Un rassemblement de plusieurs dizaines de milliers de personnes, y compris un fils du président turc, s'est déroulé lundi à Istanbul sur et autour du Pont de Galata. La manifestation visait à dénoncer le "terrorisme du PKK et d'Israël" tout en exprimant un soutien aux Palestiniens de Ghaza. 

Selon l'agence officielle Anadolu, plusieurs centaines de milliers de manifestants ont répondu à l'appel d'une plate-forme regroupant plus de 300 organisations et associations, sous le slogan "Miséricorde à nos martyrs, soutien à la Palestine, malédiction sur Israël".

Cette mobilisation intervient après la perte de 12 soldats de l'armée turque dans deux attaques attribuées au Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak fin décembre. Le président turc Recep Tayyip Erdogan, soutien traditionnel de la cause palestinienne, a accentué ses critiques envers Israël depuis le début du conflit entre Israël et le Hamas. La foule, arborant des drapeaux turcs et palestiniens, s'est rassemblée sur le pont de Galata en scandant des slogans anti-israéliens. Des images caricaturales du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avec une moustache d'Hitler ont également été exhibées. Erdogan avait lui-même comparé Netanyahu à Hitler la semaine précédente.

Le fils du président, Bilal Erdogan, a pris la parole lors du rassemblement pour saluer les "martyrs" de l'armée tombés en Irak. Il a affirmé que les gens en Cisjordanie, à Jérusalem et à Ghaza placent leurs espoirs en la Turquie et en Recep Tayyip Erdogan. Bilal Erdogan, considéré comme un fervent partisan de l'islam politique, est également mentionné comme un possible successeur de son père à la tête du pays. Erdogan a qualifié Israël d'État "terroriste" et "génocidaire" en réaction aux bombardements israéliens sur Ghaza en représailles au massacre perpétré par le Hamas.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.