Trafic de drogue en France : Les chefs de la DZ Mafia de Marseille identifiés mais insaisissables

19/08/2023 mis à jour: 05:08
18132
Photo : D. R.

A Marseille, où les violences n’ont de cesse depuis plusieurs mois entre réseaux de trafiquants de drogue, la police a identifié deux équipes opposées : Yoda et DZ Mafia.

DZ Mafia, quel est le sens que les trafiquants de drogue se donnent avec cette appellation «DZ» associée au mot «mafia»: serait-ce un simple attachement des trafiquants à leurs origines ?  Le journal parisien Le Monde parle en tout cas de deux réseaux à Marseille «baptisés DZ Mafia pour l’un et Yoda pour l’autre.

Leurs chefs sont identifiés mais insaisissables, certains de leurs proches ont été tués, y compris en Espagne avant l’été» et explique que le «nouveau cycle de violences, qui vient mettre un terme à l’accalmie née des interpellations d’équipes de trafiquants ou de commandos de tueurs, est à mettre à l’actif de la guerre que se livrent deux réseaux extrêmement puissants».

Le journal ajoute que «la ressource en jeunes tueurs à gages semble inépuisable». Du reste, l’extrême jeunesse des mis en cause ou de victimes est saisissante. En 2022, la moyenne d’âge était de 21 ans.

Et, selon le parquet de Marseille, rapporte Le Monde, victimes comme agresseurs sont très jeunes : sur les 114 victimes (morts ou blessés), 16 étaient âgées de 14 à 17 ans (14 %), 49 de 18 à 25 ans (42 %). Trois mineurs figurent parmi les 18 personnes mises en examen depuis le début de l’année pour «assassinat» ou «tentative d’assassinat en bande organisée».

68 fusillades ont eu lieu depuis janvier, causant une trentaine de décès. En 2022 pour toute l’année on comptabilisait «60 fusillades et 31 morts par balles liés aux trafics de stupéfiants» écrit le journal parisien.

Sur X (anciennement Twitter), le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin annonce jeudi 17 août du renfort, avec la CRS 8, une unité spécialisée dans la lutte contre les violences urbaines, «afin d’y mener des opérations cibles contre les trafics de drogue au cours des prochains jours».

La préfète de police des Bouches du Rhône, Frédérique Camilleri, a indiqué à la presse mercredi 16 août que, «c’est la reprise de ce fameux conflit, mais on sent aussi que tout est différent, qu’on entre dans un nouveau monde concernant les violences liées aux stupéfiants avec une logique de mise en scène des assassinats sur les réseaux sociaux».

Les enquêteurs, selon la police, ont arrêté en flagrant délit cinq commandos venant de passer à l’acte, soit dix-sept personnes, dont le dernier, mardi 15 août, juste après un assassinat.

Un mis en cause déclare en garde à vue : «Oui, j’appartiens à DZ Mafia depuis un an, je dirais. Une personne a repéré que je pilotais bien et c’est parti de là.» 

Sur son Iphone un SMS prêt à être expédié : «Ho ecoute moi bien le con de tout. T mor c la DZ Mafia.» (NDLR : SMS non corrigé). Pour  Frédérique Camilleri, «ces groupes criminels recourent à une forme de communication. Qui, aujourd’hui, n’a pas entendu parler de la guerre DZ Mafia contre Yoda ?». 

Yoda dont on saisit le lien avec… Star Wars ! Un renvoi vers l’espace pour une guerre terriblement terrestre.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.