Tourisme : La contribution de l’artisanat au PIB a dépassé 350 milliards de dinars

06/06/2023 mis à jour: 14:53
APS
681

La contribution du secteur national de l’artisanat et des métiers au Produit intérieur brut (PIB) a été estimée à plus de 350 milliards de dinars en 2022, a révélé, dimanche à Tipasa, le directeur général de l’artisanat et des métiers au ministère du Tourisme et de l’Artisanat, Kamel Eddine Bouam. «Facteur essentiel dans le développement local, l’artisanat est un secteur économique d’importance et créateur de richesses», a indiqué M. Bouam, en procédant, en sa qualité de représentant du ministre du secteur, à l’ouverture d’une rencontre régionale sur la carte professionnelle numérique de l’artisan. En 2022, la valeur ajoutée (VA) du secteur à l’économie nationale a été estimée à plus de 100 milliards de dinars. 

«Un objectif inscrit au titre de la stratégie nationale du secteur du tourisme en Algérie, qui est rattaché à l’artisanat, à travers notamment le développement de l’entrepreneuriat et la promotion et commercialisation des produits», a-t-il ajouté. Le DG de l’artisanat et des métiers a souligné, à ce titre, que des préparatifs sont en cours pour l’organisation du Salon international de l’artisanat à Alger (Riad El Feth) du 17 au 24 juin, «en vue d’assurer la réussite de cet événement de nature à promouvoir la destination Algérie». 

Sur un autre plan, le même responsable a fait cas d’une démarche en cours au sein de son département ministériel, pour le «recensement de tous les produits de l’artisanat, en coordination avec l’Institut national algérien de la propriété industrielle(INAPI) et de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), par la mise en place des procédures réglementaires de protection de ces produits». Il s’agit, a-t-il expliqué, de la mise en place d’ «un label de qualité et d’authenticité made in Algeria, englobant actuellement la dinanderie de Constantine, la poterie de Bider (Tlemcen), le tapis Babar de Khenchela et le tapis de Ghardaïa, dans l’attente d’élargir cette opération, à l’avenir, à la Kachabia de Messaâd (Djelfa), les bijoux de Beni Yenni et le tapis d’Ath Hichem (Tizi Ouzou), et le couteau Bou Saâdi (M’sila)».  

A noter que le secteur national de l’artisanat compte plus de 442 000 artisans immatriculés, dont plus de 137 000 activant dans l’artisanat traditionnel, qui seront prochainement intégrés dans le Fichier national des artisans. Un fait qui permettra à chaque artisan algérien de se faire délivrer une carte professionnelle numérique comportant un numéro d’identification national(NIN), dans le cadre de la modernisation du secteur artisanal, a informé M. Bouam.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.