Tizi Ouzou : Plaidoyer pour la labellisation du miel du Djurdjura

31/01/2024 mis à jour: 15:09
2550

La 5e édition de la Foire des miels du Djurdjura se tient depuis jeudi au chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, avec comme constat, cette année, une production en baisse. C’est ce que nous confirme Salem Touati, conseiller technique et formateur au niveau de la Capto (Coopérative agricole polyvalente de Tizi Ouzou), organisatrice de la foire. 

Présent au coup d’envoi officiel de la manifestation au niveau de la place du musée de la ville (ancienne mairie), notre interlocuteur estime en effet que «la production du miel est un peu insignifiante cette année. Le nombre de variétés de miels produits a été impacté. Il est passé de sept variétés à deux seulement. La baisse de la production de miel est aussi très conséquente puisqu’elle ne dépasse pas les 2 kg par ruche». Il rappelle à cet effet que durant les années précédentes, la production de miel était estimée entre 6 à 10 kg par ruche. 

La baisse est donc significative et se répercute sur les prix du miel qui demeurent trop élevés. Un kilogramme de miel est affiché à partir de 5400 DA, selon la variété, avons-nous constaté lors de notre visite des stands mis en place à l’occasion. La principale cause de cette baisse n’est autre que les variations climatiques et le manque de pluviométrie. «La sécheresse, qui a sévi cette année encore plus que les années précédentes, a causé une importante perturbation dans le cycle de la production du miel. Les apiculteurs ont perdu beaucoup de ruches», expliquera notre interlocuteur. 

Salem Touati soutient toutefois que la filière apicole est en pleine extension dans la wilaya en raison de l’attrait remarquable des apiculteurs vers d’autres produits de la ruche où encore d’essaims. «La filière apicole est en train de se développer. La wilaya de Tizi Ouzou comptabilise 6400 apiculteurs et pas moins de 148 000 ruches. 60% du cheptel apicole de la wilaya sont orientés vers la production d’essaims. 

Avec 75 000 essaims produits annuellement, notre wilaya est classée première à l’échelle nationale», affirme le représentant de la Capto. Il y a lieu de signaler qu’une vingtaine d’apiculteurs venus des quatre coins de la wilaya prennent part à la Foire, qui se poursuit jusqu’au 3 février prochain. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.