Téléphérique de Constantine : Des cabines mises en ligne

03/02/2024 mis à jour: 01:58
1646
Le lancement commercial du projet est prévu pour le 8 mars

Cette opération survient suite aux instructions et à l’insistance du chef de l’exécutif, Abdelkhalek Sayouda, 
pour entamer les essais techniques à la fin du mois de janvier 2024.

Comme cela a été annoncé il y a environ 15 jours, les cabines du téléphérique de Constantine ont été mises en ligne, le 31 janvier, à la station de la cité Emir Abdelkader (Faubourg Lamy). Ceci est perçu comme un signe du lancement des essais techniques de ce moyen de transport. 

L’opération survient suite aux instructions et à l’insistance du chef de l’exécutif, Abdelkhalek Sayouda, pour entamer les essais techniques à la fin du mois de janvier 2024. «Comme c’était prévisible, lors de la dernière visite du wali qui nous a donné un délai pour faire sortir les véhicules. 

Chose tenue, on a fait sortir les véhicules, ils étaient en ligne en présence du wali, qui a visité les lieux», a déclaré Larbi Boumediène, directeur général adjoint de l’Entreprise de transport algérien par câbles (Etac). Et de poursuivre que les véhicules concernés sont en plein réglage électrique et paramétrage du système, vu que l’exploitation est automatisée. «Les trois stations sont une sorte d’armoires automatisées. Pour qu’il y ait une intercommunication entre les trois stations, il faut passer par un réglage. 

Il y a un réglage mécanique et après il y a un réglage électrique. Le plus gros concerne le réglage électrique, les essais électriques, les essais dynamiques et la mise en route électrique et à la fin il reste  le contrôle externe pour obtenir l’autorisation d’exploitation», a tenu à préciser notre interlocuteur. Sur place, les véhicules ont été récupérés à l’intérieur des stations et il n’y a aucun essai à vide ou à cabine pleine comme nous l’avons constaté. 

Peut-on dire que les essais techniques ont réellement été entamés, afin d’éviter les mêmes scénarios qu’auparavant ? En réponse, M. Boumediène a expliqué que toute cette phase de paramétrage, de réglage et d’essais dynamiques et de mise en route, entre dans le cadre des essais techniques. 

Toutes ces mesures vont durer entre 15 à 45 jours, étant donné qu’il est question de la dernière génération des automates. Un système de haute technologie, selon le même responsable. En ce qui concerne l’avancement des travaux dans les deux stations, à savoir Tatache Belkacem et le CHU Benbadis, le même responsable a affirmé que le taux dépasse actuellement les 80%. Ils sont dans la phase des finitions, où les lieux seront similaires à la station de la cité Emir Abdelkader. 

Des fresques représentant les différents monuments historiques de la ville seront également installées à l’entrée de chaque station pour les visiteurs et les touristes en particulier. M. Boumediène a fait savoir également que la date prévisionnelle pour le lancement commercial du projet est maintenue pour le 8 mars. L’on saura que 48 cabines d’une capacité de 10 passagers debout ou 8 assis seront mises à la disposition des citoyens. 

La vitesse commerciale déterminée est de 5 à 6 mètres par seconde, et sera assujettie par rapport au flux. «On peut diminuer cette vitesse ; tout dépend du nombre des passagers», a souligné M. Boumediène. 

Pour rappel, une enveloppe de 180 milliards de centimes a été débloquée à cette opération, dont 50% ont été destinées au paiement des créances et le reste pour les travaux de réhabilitation.                    
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.