Sud et Hauts-Plateaux : Vers la création de nouvelles wilayas déléguées

16/10/2023 mis à jour: 05:27
3667

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné, lors du Conseil des ministres qu’il a présidé hier, de créer de nouvelles wilayas déléguées dans le Sud et les Hauts-Plateaux, a annoncé un communiqué de la présidence.

«Le Président a ordonné le suivi du projet de création de nouvelles wilayas déléguées dans le Sud et les Hauts-Plateaux, sous la supervision directe du ministre de l’Intérieur et en coordination avec les secteurs concernés, dans l’attente de la création ultérieure de nouvelles  wilayas dans le nord du pays», a ajouté la même source.

La création de nouvelles wilayas déléguées avait «pour objectif de généraliser le développement local, créer des espaces économiques et alléger le fardeau qui pèse sur le citoyen», a-t-il noté, insistant sur l’« impératif de tenir compte des capacités et des potentialités de l’Etat à  créer de nouvelles wilayas déléguées».

Le gouvernement compte réviser le schéma national d’aménagement du territoire (SNAT) notamment au niveau des régions frontalières, avait annoncé, début 2023, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad, relevant que les «hautes instances du pays œuvrent à accorder toutes les prérogatives aux dix wilayas nouvellement promues leur permettant de prendre en charge, de manière efficace, le développement et les préoccupations des citoyens».

A rappeler que les wilayas nouvellement créées sont : Timimoune, Bordj Badji Mokhtar, Beni Abbès, Ouled Djellal, In Salah, In Guezzam, Touggourt, Djanet, El Meghaier et El Menia. Ainsi, le nombre de wilayas  se porte à 58 au lieu de 48, approuvées par l’ancien dispositif administratif de 1984.  A propos de la formation et la recherche scientifique en hydrogène vert, le président Tebboune a «salué l’orientation de l’Université algérienne vers la création de spécialités dans la formation et la  recherche scientifique en hydrogène vert».

Dans ce cadre, il a ordonné l’élaboration d’«une stratégie globale s’alignant avec les développements  scientifiques et techniques que connaît le monde, et ce en collaboration  avec les Etats qui jouissent d’une expérience pionnière dans ce domaine  vital.» Il a aussi insisté sur e «renforcement des capacités de notre pays en termes d’énergie solaire,  d’autant qu’il est pionnier en la matière depuis des décennies».

Le Président a «instruit le Gouvernement à l’effet de mettre en  exergue les efforts de l’Etat dans la préservation de l’écosystème et la  protection de l’environnement, tout en intensifiant le travail à même de réaliser des résultats optimaux en la matière».

S’agissant de l’exposé sur l’amélioration du raccordement à Internet,  le Premier magistrat du pays a «donné ses orientations au Gouvernement à  l’effet de poursuivre le travail pour  assurer une meilleure qualité du  débit et du raccordement à Internet, l’objectif étant d’améliorer le niveau  des prestations dans les secteurs vitaux, tels que l’Enseignement supérieur, l’Education, les Finances, les Banques et d’autres domaines  économiques».

Dans ce cadre, il a souligné «l’importance de garantir une  protection optimale du réseau Internet, en tenant compte de la cybersécurité et en engageant désormais une réflexion sérieuse en matière d’exploitation des techniques satellitaires pour fournir le service  Internet». Il a, à ce titre, chargé le ministre du secteur «d’élaborer un plan d’action global sur cette opération», a conclu le communiqué. 


 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.