Stress hydrique à Guelma : Un «stress» pour les céréaliculteurs

11/04/2023 mis à jour: 18:54
1139
Le grand barrage de Bouhamdane, situé à 5Km de Hammam Debagh

Des missions d’inspection pilotées par la DSA de Guelma pour évaluer l’impact du stress hydrique sur les terres à vocation céréalière ont été diligentées hier lundi. «Les précipitations des trois derniers mois et cette première quinzaine d’avril n’ont pas atteint les volumes nécessaires pour le développement du blé et encore moins, aujourd’hui pour le remplissage des grains», a déclaré à El Watan, un céréaliculteur de la région. 

Et de conclure : «Certaines de mes parcelles ont été brulées par le soleil alors que d’autres ne sont même plus récupérables pour ramasser des bottes de foin». En effet, la situation qui prévaut dans la wilaya est plus qu’alarmante, notamment pour les régions sud telles Tamlouka, Aïn Arkou, Aïn Makhlouf et même Oued Zenati. «En effet, nous sommes actuellement en mission d’inspection pour constater les dégâts du stress hydrique sur la culture du blé», a affirmé le DSA. Et de poursuivre : «Cette mission est composée entre autres de la DSA, la chambre de l’agriculture, l’ITGC et la CCLS. La situation n’est pas bonne. 

Seules des pluies peuvent réduire les dégâts. Sachant qu’il n’y a pas d’irrigation cette année.» Ainsi, faute d’apport hydrique en cette saison charnière, le blé en plein stade d’épiaison (formation de l’épi) et amorçant le stade de remplissage des grains «verra certainement une chute des rendements voir de lourdes pertes pour les agriculteurs», expliquent des agronomes. 

D’autre part, la chambre de l’agriculture de la wilaya, très sensible à ces questions préconise aux céréaliculteurs «de prendre les devants pour demander dès à présent, les services d’un expert juridique en agriculture appuyé par un constat d’huissier pour évaluer les dégâts occasionnés par la sécheresse», a expliqué à El Watan le secrétaire général de cette instance. 

Notons enfin que ce sont près de 90 000 hectares de terre qui ont été emblavés pour cette campagne agricole 2022-2023.                                               

Copyright 2024 . All Rights Reserved.