Sahel : Alger et Niamey soulignent la convergence de leurs positions

29/04/2023 mis à jour: 08:02
1339
Photo : D. R.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf, a tenu, dans le cadre de la visite de travail qu’il effectue au Niger en sa qualité d’envoyé spécial du président Tebboune, une séance de travail avec son homologue nigérien, Hassoumi Massoudou, a annoncé, avant-hier, un communiqué du ministère.

Outre les perspectives prometteuses de développement des relations entre les deux pays, cette séance de travail a porté sur la concertation et la coordination autour des questions régionales et internationales d’intérêt commun, selon le MAE algérien.

A propos des développements actuels dans leur environnement régional, «les deux parties ont souligné la convergence des positions des deux pays sur les moyens de faire face aux défis sécuritaires croissants dans la région sahélo-saharienne, se félicitant, par la même occasion, du niveau de coordination entre les deux pays, tant sur le plan bilatéral à travers les mécanismes de coopération sécuritaire, que sur le plan multilatéral à travers le Comité d'état-major opérationnel conjoint (Cemoc)», a ajouté la même source.

A ce titre, Hassoumi Massoudou «a exprimé sa fierté des positions de principe et unifiées partagées par les deux pays, assurant, au sujet de la question du Sahara occidental, du soutien ferme du Niger au droit inaliénable et imprescriptible du peuple sahraoui à l’autodétermination conformément aux clauses du plan de règlement onusien».

Il a insisté sur «la nécessaire activation du principe des solutions africaines aux problèmes du continent, notamment avec la situation d’impasse que connaît le processus politique de règlement du conflit dans ce territoire».

Toujours dans le cadre de sa visite, M. Attaf a remis un message du président Tebboune à son homologue nigérien, Mohamed Bazoum. Dans ce cadre, «les deux parties ont salué la grande convergence des positions des deux pays à l’égard des développements sur les scènes régionale, continentale et internationale, dans le contexte de leur attachement constant aux principes de l’unité africaine et leur démarche commune à promouvoir les objectifs de développement et d’intégration continentale, en sus de leur attachement aux principes du non-alignement dans un système de relations internationales contemporaines marquées par une extrême polarisation», a fait savoir le ministre.

A ce titre, M. Attaf a informé le président nigérien de l’état des relations dans la région maghrébine, et des efforts consentis par l’Algérie pour éliminer les obstacles qui se dressent face à la mise en œuvre de l’Accord de paix et de réconciliation au Mali. Pour sa part, le président Bazoum a affirmé soutenir ces démarches dans le cadre de la participation du Niger en tant que membre à la Médiation internationale conduite par l’Algérie.

«Le président Mohamed Bazoum a fait part de sa grande estime aux efforts de son frère le président Abdelmadjid Tebboune, assurant partager totalement sa vision ambitieuse quant à l’avenir prometteur des relations entre les deux pays frères, et sur les voies et moyens susceptibles d’asseoir les fondements de la paix, de la stabilité et du développement durable dans leur voisinage direct et au niveau continental», a conclu le communiqué.

Pour rappel, le Niger est confronté depuis 2015 à des attaques terroristes sur ses frontières est et sud avec le Tchad et le Nigeria et ouest avec le Burkina Faso et le Mali. H. L./ (APS)

Copyright 2024 . All Rights Reserved.