Révision à la baisse de certaines moyennes, cursus à double diplôme et apprentissage de l'anglais requis : Du nouveau pour les futurs bacheliers

06/07/2023 mis à jour: 05:06
5383
Photo : D. R.

Révision à la baisse de certaines moyennes d’admission, ouverture de nouvelles annexes de médecine et pharmacie et un cursus de double diplôme sont, entre autres, les nouveautés qui attendent les bacheliers session 2023. L’apprentissage de la langue anglaise est aussi requis, via une plateforme, avant l’entrée à l'université.

La circulaire ministérielle portant sur les préinscriptions universitaires et l’orientation des nouveaux bacheliers vient d’être publiée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Même si les résultats du baccalauréat ne sont pas encore rendus publics, les futurs universitaires peuvent d’ores et déjà avoir une idée sur les différentes spécialités et leurs modalités d’accès, et ce, jusqu’au 22 juillet.

Il est question d’organiser, à partir du 15 juillet, des portes ouvertes sur les établissements universitaires, en deux modes, virtuel et présentiel. Selon le calendrier officiel du ministère, les préinscriptions universitaires sont prévues du 19 au 22 juillet, alors que la confirmation de cette étape est prévue les 23 et 24 juillet. Les choix seront étudiés du 25 juillet jusqu’au 1er août, date de la proclamation des orientations définitives.

Toujours en ligne, l’étudiant confirmera son inscription sur la plateforme «Progress» du 5 au 10 août. Le calendrier détaillé des différentes dates de recours, des cas spéciaux, l’équivalence du bac pour les étrangers et les détenteurs du bac spécifique est disponible sur cette circulaire accessible sur le site web du ministère (www.mesrs.dz). La nouveauté de cette année commence d’abord par cette nouvelle plateforme d’apprentissage d’anglais.

A partir du 20 juillet, elle sera ouverte et les futurs étudiants pourront suivre en ligne des cours, et ce, jusqu’au 20 septembre 2023. La bonne nouvelle : le ministère a décidé de revoir à la baisse certaine moyennes d’accès, à l’exemple des sciences vétérinaires, architecture et sciences politiques, mais il garde toujours la barre haute pour les sciences médicales, l’économie appliquée et sciences technologiques.

La moyenne exigée cette année pour la médecine, par exemple, est de 15/20, mais le ministère donne deux chances aux bacheliers pour s’orienter vers les disciplines souhaitées par les deux modes adoptés pour la première fois.

Ils auront en effet deux modes d’orientation pour accéder à certaines spécialités, accessibles seulement depuis deux ans avec la moyenne pondérée. Autrement dit, la moyenne générale peut être prise en considération si le futur étudiant n'a pas la moyenne pondérée requise. Cette dernière est maintenue, mais le futur étudiant aura une autre chance de comptabiliser sa moyenne générale du bac pour lui permettre de postuler à la filière souhaitée.

Enseignement à distance

Autre nouveauté, la mise en place du nouveau mode d’enseignement à distance. Plusieurs disciplines sont disponibles en mode distance. Le bachelier peut aussi suivre deux formations en même temps. C’est-à-dire, un étudiant peut s’inscrire avec le même bac à deux facultés différentes. L’option du double diplôme est disponible à partir de cette année dans cinq universités du pays. La circulaire en question donne la liste des disciplines concernées par cette nouveauté.

Plusieurs choix sont donnés en virtuel ou en présentiel. Autre nouveauté : contrairement aux années précédentes, la formation d’ingénieur agronome est instaurée. Un parcours à part entière est dédié à cette discipline. Le site universitaire de Sidi Abdellah est désormais renforcé par deux spécialités, à savoir la nanotechnologie et le système autonome. Dans la même circulaire, on apprend aussi l’élargissement du réseau des Ecoles normales supérieures (ENS), comme à Saïda par exemple.

Des annexes de médecine et de pharmacie sont ouvertes dans plusieurs wilayas. Laghouat et Mostaganem ont désormais leurs facultés de pharmacie. Djelfa, Tiaret, Oum El Bouaghi, Boumerdès, M’sila, Tipasa, Biskra, Chlef, Skikda, El Oued, Saïda, Adrar, Mascara et Jijel ont désormais leurs annexes de médecine. D’autres nouveautés seront certainement annoncées officiellement lors de la conférence que le ministre de l’Enseignement supérieur compte tenir dans quelques jours. 
 


 


 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.