Raccordement à l’électricité et au gaz (DDEG d’El Harrach) : Environ 10 000 opérations effectuées dans les nouvelles cités

24/01/2023 mis à jour: 09:14
691

La Direction de distribution de l’électricité et du gaz (DDEG) d’El Harrach a raccordé plus de 5000 foyers au réseau électrique et plus de 4000 autres au gaz naturel en 2022, a indiqué un communiqué de la direction. En application des programmes tracés, 5369 foyers ont été alimentés en électricité, portant ainsi le nombre des clients ordinaires de la direction à 143 499, et 4528 foyers ont été raccordés au gaz naturel, portant le nombre des clients ordinaires à 103 377 à la fin 2022, selon la direction de distribution d’El Harrach, relevant de la Société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (Sadeg, filiale du groupe Sonelgaz). Les habitations concernées par ces opérations englobent les différentes formules de logements, notamment l’AADL et le LPP (logement promotionnel public), précise la direction, ajoutant qu’aucune installation ne sera mise en service avant de s’assurer de la conformité de tous les équipements destinés à la distribution avec les normes de sécurité en vigueur. Ces opérations de raccordement concernent les nouvelles cités réparties sur différentes communes, dont Rouiba, Heuraoua, Reghaia, Aïn Taya et Bordj Bahri. Parallèlement aux opérations de raccordement, la même direction a organisé des portes ouvertes pour la sensibilisation aux risques de la mauvaise utilisation du gaz naturel au niveau des communes qu’elle couvre. Convaincues du fait qu’il s’agit d’un problème de prise de conscience, la direction de distribution tient à rappeler une série de mesures préventives pour protéger les citoyens contre les risques d’une mauvaise utilisation des appareils de combustion fonctionnant au gaz. A cet effet, la direction de distribution poursuit sa campagne de sensibilisation aux risques d’une mauvaise utilisation des appareils de combustion fonctionnant au gaz, dont les émanations de CO, parallèlement à la vague de froid que connaît le pays, notamment les régions du Centre. La direction rappelle, en outre, les différentes causes à l’origine de ces émanations, notamment une installation vétuste, un appareil défectueux ou une mauvaise évacuation du conduit de fumée, mettant en garde contre «les graves conséquences» de ces risques. Pour éviter ces risques, la direction a fourni un ensemble de mesures préventives, à l’effet de protéger le citoyen contre l’intoxication au CO, à savoir aérer régulièrement le logement, notamment en saison hivernale à raison d’au moins 10 minutes par jour, s’assurer de l’entrée de l’air par les bouches d’aération à l’intérieur du logement, surveiller la couleur de la flamme du chauffage qui doit être bleue et procéder au ramonage des cheminées deux fois par an. La direction a également appelé à vérifier et à entretenir les appareils de chauffage et les chauffe-eaux tous les ans et à fermer l’arrivée de gaz après chaque utilisation. La direction a appelé les citoyens à faire preuve de vigilance et de prudence, tout en mettant à leur disposition le numéro 3303, en cas d’une forte odeur ou d’une fuite de gaz ou auprès de l’une de ses sept agences commerciales (Mohammadia, Dar El Beïda, Bordj El Bahri, Bordj El Kiffan, Bab Ezzouar, Dergana et Aïn Taya). 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer