Projet de 40 logements socio-participatifs à l’UV 13 d’Ali Mendjeli (Constantine) : Les souscripteurs attendent depuis 16 ans

23/10/2023 mis à jour: 03:21
1428
Depuis 2010, le chantier n’a pas connu un avancement important

Cela fait 16 ans que des souscripteurs au projet de 40 logements dans la formule du LSP (Logement social participatif), réalisé à la cité El Yasamine, dans l’UV13 d’Ali Mendjeli, commune d’El Khroub, wilaya de Constantine,  attendent de réaliser leur rêve d’avoir un foyer pour leur famille. Un projet devenu pour eux un véritable cauchemar.

 Pour rappel, le projet a été lancé en 2007 pour un délai de 18 mois. «Le délai a été dépassé une première fois, puis nous avions attendu encore des mois ; maintenant l’attente dure depuis 17 ans et le projet est toujours à la traîne et les travaux n’ont pas connu un avancement important», a confié à El Watan Mohamed Chawki Bendjeddou, représentant des souscripteurs organisés dans un collectif pour défendre leurs droits. 

Le projet figure même dans la liste des plus «vieilles» opérations dans cette formule dans la wilaya, puisqu’il remonte au plan quinquennal 2005-2009. «Le chantier a connu dès le départ des problèmes sur le terrain. Aujourd’hui, le taux d’avancement des gros œuvres ne dépasse pas les 40% et les travaux avancent lentement. Il a fallu l’intervention de la DLEP en 2010 pour que soit réalisée la première dalle ; nous avons été même surpris par la décision du promoteur de rajouter un étage de service pour réaliser des locaux sans viser les souscripteurs», soutient notre interlocuteur. 

Ce dernier affirme que depuis décembre 2022, jusqu’à ce jour, un seul étage a été ajouté dans un bloc pour que les trois blocs comportant respectivement 15,15 et 10 logements soient au même niveau, alors que trois autres étages restent encore à réaliser dans ces immeubles à construire en R+6. «Si le promoteur continue de réclamer d’autres sommes, nous lui répondons que nous avons payé conformément aux tarifs fixés pour les appartements au lancement du projet et nous ne payerons pas selon les tarifs actuels, car nous n’avons aucune responsabilité dans ce retard qui nous a énormément pénalisés», dira-t-il. Il ajoutera que sur les 32 souscripteurs, 18 d’entre eux ont déjà payé la totalité des sommes réclamées, et que les autres se sont acquittés d’au moins 50% du montant. «Malgré les injonctions adressées au promoteur de la part de la direction du logement pour l’achèvement des travaux, les choses stagnent toujours. 

Le concerné se contente de ramener des entreprises pour faire taire l’administration, rien de plus», soutient M. Bendjeddou. «Nous avons saisi les autorités de la wilaya pour intervenir afin de mettre fin à notre calvaire dans ce projet dont les délais ont dépassé la logique, comme nous avons fait appel au médiateur de la République, mais nous n’avons rien vu venir», regrette-t-il. 
 

Par le biais de leur collectif, les souscripteurs lancent un appel au wali de Constantine pour intervenir et mettre fin à leur attente qui perdure.                          

Copyright 2024 . All Rights Reserved.