Production du tournesol dans le sud du pays : Résultats encourageants pour la première récolte

27/08/2023 mis à jour: 21:13
7200
Une expérience qui commence à donner ses fruits - Photo : D. R.

Les responsables soulignent l’importance des efforts et incitations fournies par l’Etat pour ceux qui souhaitent investir dans ce type de cultures, en assurant un encadrement et un accompagnement techniques, sans oublier le bénéfice pour l’agriculteur d’une aide financière d’un montant de 3000 DA par quintal de produit, en guise d’incitation à l’expansion de l’activité.

L’expérimentation de la plantation du tournesol donne des résultats satisfaisants dans différentes localités sahariennes. Halima Khaled, directrice de la ferme de démonstration et production de semences d’El Arfiane, dans la nouvelle wilaya d’El Meghaier, affirme que les expériences de développement du tournesol menées par la station au niveau d’une surface globale de 15 hectares répartis sur des exploitations agricoles des wilayas de Touggourt, El Meghaïer et El Oued ont donné des résultats «encourageants».

C’est d’ailleurs l’avis de nombreux spécialistes qui ont confirmé le succès de l’expérience de culture du tournesol et de quelques autres plantes oléagineuses dans les régions et milieux désertiques arides, comme la wilaya d’El Oued et les villes voisines, dont le rendement a atteint environ 35 quintaux à l’hectare.

Lors d’une journée de sensibilisation organisée au siège de la direction des services agricoles d’El Oued, la semaine dernière, au profit de professionnels et cadres du secteur, la directrice de la ferme de démonstration et production de semences El Arfiane, filiale de l’Institut technique de développement de l’agronomie saharienne ITDAS, sise à El Meghaier, Halima Khaled, affirme que l’expérience de la culture du tournesol et de certaines plantes oléagineuses est désormais démontrée dans le cadre du programme de développement de l’oléiculture dans les régions sahariennes.

La même expérience menée à Touggourt a également donné des résultats encourageants, avec une acclimatation notable aux conditions climatiques avec un environnement froid en hiver et aux températures élevées en été.

Mme Khaled a indiqué que l’expérience de la culture du tournesol dans la région, où le rendement à l’hectare oscille entre 20 et 35 quintaux dans cette phase expérimentale, ouvre de larges perspectives pour l’extension de cette filière et l’investissement dans cette culture stratégique qui nécessite un accompagnement technique de terrain par des spécialistes afin d’assurer aux agriculteurs et investisseurs désireux d’y adhérer un parcours technique efficace pour garantir une production quantitative et qualitative du produit.

Là où elle est passée durant son périple en faveur de la diversification des cultures oasiennes, notamment par les cultures oléicoles ainsi que le quinoa, son produit fétiche, Halima Khaled, a incité les agriculteurs à s’engager dans les cultures stratégiques qui ont fait leurs preuves. Elle a également souligné l’importance des efforts et incitations fournies par l’Etat pour ceux qui souhaitent investir dans ce type de cultures, en assurant un encadrement et un accompagnement techniques, sans oublier le bénéfice pour l’agriculteur d’une aide financière d’un montant de 3000 DA par quintal de produit, en guise d’incitation à l’expansion de l’activité. A Illizi, une expérimentation similaire a été effectuée en avril dernier.

La cueillette de la première récolte de tournesol a été satisfaisante au sein du champ d’essais, aménagé sur une parcelle d’exploitation agricole de l’investisseur Miloudi Mohammed au niveau d’El Haloufa dans la commune d’Illizi, des variétés kalamis et sikyiara ont été plantées en avril 2023.

Ayant atteint le stade de maturité après 115 jours du semis, les résultats de la cueillette sont considérés par l’investisseur qui a supervisé le processus de récolte avec la participation de certains agriculteurs, des cadres de la chambre locale d’agriculture, de la direction des services agricoles et différents représentants des instances de suivi technique qui ont fait de cette récolte un événement à fêter et à reproduire lors de la saison agricole à venir.

Il est à rappeler que Mme Halima Khaled a été honorée en février dernier par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour son engagement en faveur de la diversification des cultures dans les zones sahariennes et l’exécution d’un programme de vulgarisation sillonnant toutes les régions du pays pour l’amélioration des rendements dans les cultures stratégiques.

Une distinction pour son travail acharné depuis plusieurs années en tant qu’ingénieure agronome et une reconnaissance méritée de ses efforts pour la promotion du secteur agricole et l’amélioration de son rendement en vue de réaliser la sécurité alimentaire. 
 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.