Prise en charge des doléances des citoyens : Merad appelle au renforcement des canaux de communication

15/01/2024 mis à jour: 21:13
2140
Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Brahim Merad, lors de sa visite, hier, à Relizane - Photo : D. R.

En visite dans la wilaya de Relizane où il a installé le nouveau wali, le ministre de l’Intérieur a supervisé le fonctionnement du portail électronique consacré aux doléances et à l’échange de correspondance. Ce projet a été développé en coordination avec les services du médiateur de la République…

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Brahim Merad, a appelé, hier, à partir de la wilaya de Relizane, au renforcement des canaux de communication avec les citoyens «pour une  prise en charge de leurs préoccupations» et «répondre efficacement à leurs attentes».

Ce n’est pas la première fois que des directives sont données dans ce sens par les autorités publiques. Pour contrecarrer  la montée  de «l’impact négatif des réseaux sociaux», des ministres et de hauts responsables multiplient  leurs sorties  sur le terrain et des réunions avec les responsables locaux pour les inciter à être plus proches  de la population.

Des walis sont sommés de mettre en place des cellules d’écoute dédiées justement à améliorer la réception des doléances des citoyens, comme ils sont invités à contribuer à la mise en œuvre de mesures visant à faciliter et simplifier les procédures administratives, veiller à l’amélioration du service public et à lutter contre la bureaucratie.

A Relizane la visite du ministre avait pour objectif principal de s’enquérir du rythme de développement dans cette ville, mais aussi et surtout le degré du respect des décisions liées à la satisfaction des préoccupations quotidiennes des citoyens.

Le ministre de l’Intérieur a d’abord présidé la cérémonie officielle  d’investiture  du wali Sami Madjdoub récemment nommé par le chef de l’Etat. Il a ensuite procédé à l’inspection d’un certain nombre de projets de développement qui ont un effet direct sur les citoyens, ainsi que d’autres qui visent à accroître l’attractivité économique de la wilaya et à encourager les investissements productifs.

Portail électronique

Selon un communiqué de son département, M. Merad  a examiné, au niveau de la commune d’El Hamadna, le fonctionnement du portail électronique consacré aux doléances et à l’échange de correspondance.

Ce projet a été développé, en coordination avec les services du médiateur de la République, à l’effet de réactiver le registre des plaintes, «dans le cadre des efforts visant à répondre de manière optimale aux préoccupations des citoyens».

Sur place, le ministre a reçu des explications sur le fonctionnement de cette plateforme numérique qui permet d’assurer un traitement optimal des requêtes et d’améliorer la coordination entre les services concernés, dans le cadre de la lutte contre la bureaucratie, le renforcement de la transparence et de la modernisation du service public.

À cet égard, le ministre a soutenu  que son déplacement dans cette région a pour but «de s’assurer de la disponibilité de ces canaux modernes pour servir le citoyen et à inspecter de près leur fonctionnement».

Brahim Merad appelle également à renforcer la mise en place de ce système dans toutes les wilayas, tout en réfléchissant aux moyens d’intensifier les canaux de communication avec les citoyens pour recevoir leurs préoccupations et les prendre en charge.

Une démarche ayant pour objectif, entre autres, de créer un lien plus direct entre les citoyens et les différents niveaux de gouvernance. Durant cette  visite, le  ministre a été approché par certains citoyens qui lui ont faire part de leurs problèmes et des insuffisances constatés dans différents domaines.

Merad a promis d’y remédier et a donné des instructions aux autorités locales, pour intensifier le travail sur le terrain et procéder aux règlements des questions soulevées par les citoyens par ordre de priorité.    


 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.