Point de vue / Il y a 50 ans naissait le Front Polisario

11/05/2023 mis à jour: 08:55
1240
Photo : D. R.

Hier 10 mai, le peuple sahraoui commémorait le 50e anniversaire de la création de son unique et légitime représentant le Front Polisario, mouvement de libération reconnu dans les forums internationaux et, en premier lieu l’ONU et le Conseil de sécurité.

En cette occasion, c’est pour moi un honneur et un privilège de m’adresser à la direction du Front Polisario en ma qualité de militant des droits de l’homme et des peuples, ex-président du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui et acteur de la société civile algérienne, pour rendre hommage à la lutte héroïque pour l’indépendance que mène le peuple sahraoui sous la direction du Front Polisario depuis 50 ans contre l’occupation illégale de son pays par le royaume du Maroc.

Cette lutte persévérante, entreprise dans le strict respect de la légalité internationale est menée par la volonté d’un peuple ayant fourni les preuves de sa détermination à obtenir sa pleine liberté et à construire son avenir dans la paix, la dignité, la démocratie et la liberté. Cette lutte trouve, de surcroît, sa légitimité dans les principes de la Charte des Nations unies et dans les multiples résolutions reconnaissant aux peuples colonisés le droit à la libre autodétermination.

Engagée comme elle l’a toujours été avec les peuples opprimés et colonisés et les mouvements de libération nationale, l’Algérie, fidèle à ses principes inaliénables hérités de la Glorieuse Révolution de Novembre et le lourd tribut qu’elle a consenti pour consacrer le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, soutient le combat et la résistance du peuple sahraoui conformément à la Charte des Nations unies en vue d’aider le peuple sahraoui à recouvrer sa liberté et son indépendance. Ainsi, aussi sacrée que fut la Révolution de Novembre 1954 pour le peuple algérien, notre soutien populaire a été, est et demeurera toujours en faveur des peuples colonisés ou sous occupation étrangère jusqu’à ce qu’ils puissent décider en toute liberté et exprimer la souveraineté de leur décision finale. Cette position constante est inspirée de l’attachement de l’Algérie aux valeurs nobles et enseignements tirés de la lutte du peuple algérien pour son indépendance.

Nous assistons actuellement à un glissement dangereux de la part du royaume du Maroc qui, avec la complicité de certaines puissances, continue d’adopter une attitude négative, une stratégie de confrontation et une fuite en avant comme style de politique permanente, engendrant en toute impunité de nouveaux obstacles sur le chemin du règlement et bloquant une solution juste et définitive du conflit.

Face au déni de droit dont est victime le peuple sahraoui, en toute responsabilité citoyenne, épris de paix et de justice et imprégné des valeurs nobles de l’humanité, je réaffirme ma solidarité agissante pleine et entière avec le peuple sahraoui et j’exprime ma plus forte condamnation de l’escalade marocaine et lance un appel pressant et urgent à l’ONU, particulièrement à son secrétaire général et à son Conseil de sécurité pour qu’ils exigent du Maroc le respect de ses engagements contractés dans le cadre du plan de règlement signé par les deux parties en confit, le royaume du Maroc et le Front Polisario en 1991 et les accords d’Houston de 1997.

Il n’y a de solution juste, légitime, démocratique et définitive que celle qui prendrait en compte le respect de la volonté du peuple sahraoui, qui est aussi le respect du droit international et des résolutions des Nations unies. Le statut définitif du territoire du Sahara occidental est une prérogative exclusive de son peuple.

Tôt ou tard, le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination triomphera au Sahara occidental et le colonialisme marocain vaincu, battu n’aura que le choix de s’en aller et de laisser le Sahara occidental colonisé à ses légitimes habitants, le peuple sahraoui, et son représentant unique, le Front Polisario, et à la République arabe sahraouie démocratique, Etat membre fondateur de l’Union africaine, membre de la famille des nations africaines libres et souveraines. Vive le Front Polisario Vive la RASD. 

Mahrez Lamari 

 Ex-président du comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui

Copyright 2024 . All Rights Reserved.