Plusieurs résidences du rappeur milliardaire Puff Daddy perquisitionnées aux États-Unis

26/03/2024 mis à jour: 20:39
1515

Des résidences appartenant au rappeur américain Sean Combs, connu sous le nom de P. Diddy, ont été perquisitionnées par des agents fédéraux aux États-Unis. Ces perquisitions interviennent alors que la star du hip-hop est au cœur de poursuites pour viol et agressions sexuelles. 

Des policiers armés ont effectué des perquisitions dans des propriétés de Sean Combs sur la côte ouest et la côte est des États-Unis, en collaboration avec les forces de l'ordre locales et les bureaux d'enquête du département de la Sécurité intérieure de New York, Los Angeles et Miami.

Bien que les raisons de ces perquisitions n'aient pas été immédiatement divulguées, elles surviennent à un moment où Sean Combs est confronté à plusieurs plaintes pour des faits remontant à plusieurs décennies. L'ancienne compagne de Diddy, la chanteuse de R&B Cassie, avait déposé plainte pour viol et violences physiques contre le rappeur, suivi de deux autres femmes. Ces plaintes allèguent des actes de violence physique, des exigences déviantes et des agressions sexuelles, dont certaines auraient été filmées et diffusées.

Dans une affaire distincte, Sean Combs a également été accusé d'un viol en réunion sur une mineure en 2003. Les avocats représentant les femmes accusant le rappeur espèrent que ces perquisitions marqueront le début d'un processus visant à le tenir responsable de sa conduite. Malgré les accusations, Sean Combs nie fermement toute implication dans les actes qui lui sont reprochés.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.