Plages de Zeralda : Baignade dans des eaux nauséabondes !

24/07/2023 mis à jour: 09:19
3283
Photo : D. R.

Ces derniers jours de chaleurs caniculaires, les plages du littoral sont prises d’assaut au point où certaines familles ne pouvaient se frayer une place sur la bande de sable avant de se rafraîchir.

Jeudi dernier, une procession de voitures affluait le soir jusqu’à 22 heures sur les rivages de la côte ouest algéroise. Les plages familiales dites Kheloufi et Colonel Abbes étaient bondées de monde et les parkings de véhicules aménagés étaient presque saturés au point où certains conducteurs ont dû faire demi-tour devant une «désorganisation» parfaite des parkingueurs qui s’escrimaient dans un branle-bas de combat pour faire sortir et entrer les estivants venus en voiture.

A dire vrai, il n’était pas aisé de s’y installer sur la plage tant les lieux étaient malpropres et dépourvues de commodités nécessaires (douches, toilettes, etc.).

Plus, une odeur pestilentielle d’égout émanait du rivage dans lequel les bambins barbotaient, des écumes putrides remplaçaient les embruns iodés et un air nauséabond flottait dans l’air, ce qui renseigne que la canalisation des eaux usées éructe son contenu dans les parages où se baignent les gens.

L’on s’interroge si les services sanitaires chargés de l’opération de contrôle et d’analyse bactériologique de l’eau de mer font des prélèvements de manière régulière, au risque de voir la prolifération des MTH (maladies à transmission hydrique).

Copyright 2024 . All Rights Reserved.