Perspectives pétrolières : L’OPEP s’en tient à une vision optimiste

15/05/2024 mis à jour: 00:23
467
Pour l'OPEP, les perspectives sont prometeuses pour le pétrole - Photo : D. R.

L’OPEP estime que la demande mondiale de pétrole augmenterait de 2,25 millions de barils par jour (b/j) en 2024 et de 1,85 million de b/j en 2025. Les deux prévisions sont inchangées en comparaison au rapport rendu public en avril.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) demeure optimiste quant aux perspectives économiques mondiales confirmant sa prévision d’une croissance relativement forte de la demande mondiale de pétrole en 2024. A l’occasion de la publication, hier, de son rapport mensuel du mois de mai, l’Organisation déclare qu’il y a de fortes chances que l’économie mondiale réalise de meilleurs résultats que ceux prévus cette année.

Selon l’OPEP, «les prévisions de croissance économique mondiale pour 2024 et 2025 restent inchangées, à respectivement 2,8 et 2,9%. Aux Etats-Unis, les croissances économiques pour 2024 et 2025 sont révisées légèrement à la hausse à 2,2 et 1,9%, respectivement. Les prévisions de croissance économique pour la zone euro restent à 0,5% pour 2024 et à 1,2% pour 2025.

Les prévisions de croissance économique du Japon restent également inchangées, à 0,8% en 2024 et 1% en 2025. La croissance économique de la Chine reste également inchangée. Les prévisions de croissance restent à 4,8% en 2024 et à 4,6% en 2025».

Dans ce contexte, l’OPEP estime que la demande mondiale de pétrole augmenterait de 2,25 millions de barils par jour (b/j) en 2024 et de 1,85 million de b/j en 2025. Les deux prévisions sont inchangées en comparaison au rapport rendu public en avril. «La croissance de la demande mondiale de pétrole devrait se maintenir en 2025 à 1,8 mb/j en glissement annuel, inchangé par rapport à l’évaluation du mois précédent.

La demande au sein de l’OCDE devrait croître de 0,1 mb/j en glissement annuel, tandis que la demande dans les pays non membres de l’OCDE devrait augmenter de 1,7 mb/j», peut-on lire dans le rapport. «Les prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2024 restent globalement inchangées par rapport à l’évaluation du mois dernier à 2,2 Mb/j.

Il y a eu quelques légers ajustements à la hausse des données du premier trimestre 2024 (1T24), y compris un léger ajustement à la hausse des données de l’OCDE pour les Amériques et la Chine, en raison d’une performance meilleure que prévu de la demande de pétrole au 1T24», écrit l’OPEP.

Cependant, note-t-elle «cette augmentation a été compensée par une révision à la baisse du Moyen-Orient au 2T24 et au 3T24 en raison d’une légère baisse au cours de ces deux trimestres. En conséquence, l’OCDE devrait connaître une croissance de près de 0,3 Mb/j, tandis que les pays non-membres de l’OCDE devraient connaître une croissance d’environ 2,0 mb/j».

Les prévisions de l’OPEP interviennent à environ deux semaines de la réunion de l’OPEP+ qui regroupe l’OPEP et ses alliés menés par la Russie - le 1er juin pour décider de la stratégie de production.

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.